RèglementS Jeunes Chevaux 2018
(édition janvier 2018)



Règlement Général 2018  modifié le 13 juin 2018

Règlement de Saut d'Obstacles 2018 

Règlement de la Finale Nationale de CSO 2018  modifié le 13 juin 2018

Récapitulatif quotas CSO 2018 

Note technique de jugement en épreuves d'élevage 2018

Fiche récapitulative des gains qualificatifs en CSO Cycle libre 2018

Circuit Future Elite

Le circuit CSI Future Elite 6 a été lancé en 2006 par la SHF. Son objectif est quadruple. Il est de proposer un circuit de formation de jeunes chevaux pour les cavaliers qui tournent presque exclusivement sur les concours internationaux. Il permet à ces cavaliers de préparer l’avenir de leur piquet international à moindre frais. Il met rapidement les jeunes chevaux à fort potentiel dans les conditions techniques optimales des rencontres internationales (public, drapeau, qualité des terrains et des parcs d’obstacles). Enfin, il permet de confronter et de juger l’élite des jeunes générations françaises face à la concurrence étrangère.

Le circuit 2018 se compose de 6 CSI**, *** ou ****.  Les conditions techniques demeurent inchangées : 3 épreuves par CSI, un barème A sans chrono, un barème A à temps différé et un barème A au chrono avec barrage au chrono, sur des hauteurs de 1,30 m pour les droits et 1,25 m pour les oxers.


Les épreuves sont qualificatives pour la Finale nationale des 6 ans, des gains théoriques qualificatifs étant recalculés suivant les barèmes SHF.

Calendrier 2018

CSI** Royan (17) du 21 au 25 février

CSI** Royan (17) du 28 février au 4 mars

CSI** Cagnes-Sur-Mer (06) du 27 mars au 1er avril

CSI*** Cagnes-Sur-Mer (06) du 3 au 8 avril

CSI** Vichy (03) du 28 juin au 1er juillet

CSI*** Fontainebleau (77) du 26 au 29 juillet

Règlement Circuit Future Elite 2018

LES PROTECTIONS

Sur les terrains d’exercice et sur les parcours, seuls les protège-boulets sont autorisés sur les membres postérieurs :
– leur face interne n’excède pas 16 cm et la face externe mesure 5 cm minimum;
– leur intérieur doit être lisse ;
– ils sont constitutés d’une seule coque de protection ;
– la partie rigide de la protection est placée sur la face interne du boulet ;
– la seule fixation autorisée est un velcro non élastique. Aucun crochet, boucle ou lanière de fermeture n’est autorisé ;
– aucun élément additionnel ne peut être ajouté.

Les bandes postérieures sont interdites.

Schéma de protège-boulet autorisé :