02.09.2018

Dinky de Liam, manière et puissance pour s'emparer du Style Hunter 5 ans

Ils étaient dix-huit à tenter leur chance lors de la Finale du Style Hunter 5 ans à Fontainebleau et finalement un seul a reçu la mention Elite et il s’agit de DINKY DE LIAM présenté par Amélie Queguiner. Cette dernière réussit d’ailleurs l’exploit d’offrir à son deuxième cheval, DIONE LUZANE LA, la médaille d’argent. 

DINKY DE LIAM s’est imposé sur son partenaire d’écurie avec plus d’un point d’avance grâce à de très bonnes notes lors des deux épreuves de cette Finale. En effet, le fils de Baltik Sitte et d’une mère par Barbarian a reçu une moyenne de 16.25 à l’issue de la première épreuve puis 16.50 lors de l’ultime parcours. Le puissant bai, né à l’élevage de Liam, en Dordogne, a ainsi offert la victoire à sa naisseuse, cavalière et propriétaire, Amélie Queguiner. Cette dernière se voit donc félicitée d’un croisement qu’elle a consciencieusement pensé. 

« J’avais déjà la grand-mère de Dinky avec laquelle j’ai fait des concours jusqu’au niveau Grand Prix 1.45m. Je faisais en même temps des transferts d’embryons ce qui m’a permis d’obtenir la mère de Dinky, Quoralia de la Borde, par Barbarian qui était alors stationné dans ma région.  Cette dernière a été immédiatement mise à l’élevage car elle a eu un accident à deux ans la handicapant pour le sport. Elle avait un décollement de la plèvre. Nous l’avons testée à l’obstacle et, à la vue de ses qualités, nous avons décidé de la mettre à la reproduction. C’était une toute petite jument, mais qui produisait très grand. Ainsi, au début, j’ai mis des chevaux trop grands et cela donnait des poulains manquant de sang. J’ai ensuite fait connaissance de l’élevage Horse of Belgium avec lequel désormais je travaille quasiment en exclusivité ! J’ai suivi Baltik Sitte depuis son plus jeune âge ce qui m’a permis de voir ses qualités au naturel », détaille l’éleveuse. 

Afin de tailler et polir son diamant, la cavalière a pris son temps, comme elle aime le faire avec ses protégés afin de les former, sereinement et sans pression vers les belles épreuves. 

« A quatre ans Dinky n’a fait que deux parcours car ayant des chevaux en pension chez moi, lorsque je suis débordée ce sont les miens qui passent en dernier ! De plus comme j’avais vu que Dinky ne nécessiterait pas énormément de travail à 4 ans je l’ai juste emmené deux fois dehors pour qu’il découvre un camion, des boxes et une carrière à l’extérieur. Nous avons recommencé très tranquillement cette saison avec des épreuves Formation 1 et 2 et un objectif de  venir à la finale de Hunter pour faire quelque chose de bien. Mission accomplie ! Je suis une habituée de la finale de Hunter car je considère que faire vivre aux chevaux une Finale est vraiment bien pour l’atmosphère et l’expérience emmagasinée, mais que, parfois, les parcours du Cycle Classique peuvent être trop difficiles ! Je me sers toute l’année de ce circuit pour former mes chevaux, mais à la finale je préfère leur faire faire le Style Hunter qui n’est selon moi, absolument pas de niveau moindre. Ce n’est pas parce qu’un cheval fait du Hunter que c’est un mauvais sauteur ! Tout le monde était d’ailleurs étonné de la qualité de saut de Dinky », assène Amélie Queguiner. 

Pour ce qui est de la suite, Dinky devrait pour l’instant rester sous la selle de sa naisseuse puis tout se décidera sans pression. 

« L’année prochaine Dinky continuera en Hunter puis fera les Formations 3 avant de rejoindre le circuit des 6 ans Cycle Classique. Je commercialise souvent mes chevaux entre 6 et 7 ans et pour cela il faut qu’ils évoluent sur ces hauteurs ! En revanche, nous n’aurons  pas d’objectif de Finale ! Dinky tique ce qui peut rebuter certains et si jamais je n’arrivais pas à le vendre pour cela alors je continuerai à m’amuser avec pour mon plus grand plaisir ! », s’amuse la passionnée. 

En plus de la médaille d’or, la cavalière ramène chez elle la médaille d’argent décrochée par DIONE LUZANE LA, une fille d’Ugano Sitte et petite-fille de Shogoun II. La jument baie, née chez Hervé et Carole Bouchand  termine son championnat avec une note de 15.58 et une belle mention Excellent. 

Dione Luzane LA & Amélie Queguiner

Le podium a été complété par DOLLY DES AUNETES sous la selle d’Adrien Bonneau. La jument Selle Français, fille de L’Amour du Bois et d’une mère par Shoguun II également, conclue son championnat à deux petits points de la tête. Elle offre ainsi une médaille de bronze et une mention Très Bon à la SCEA des Aunetes. 

Dolly des Aunetes & Adrien Bonneau

 

Retrouvez ici l'ensemble des résultats du Style Hunter :

Championnat du Style Hunter 5 ans 2018

Sur le même sujet