14.10.2017

Dalereuth de Sommant, couronné dans les 4 ans

Les chevaux de 4 ans se sont affrontés sur 40 kilomètres en vitesse imposée dans le cadre du championnat de la Grande Semaine d’Uzès le week-end dernier. 

Avec le meilleur temps de récupération, 8 minutes 26 secondes, Dalereuth de Sommant, monté par Jean-Michel Morin, s’est imposé. Ce demi-sang arabe, fils de Malik IBN Galal (Arabe) a confirmé son talent après une saison réussie puisque le hongre gris s’est imposé dans les quatre épreuves SHF auxquelles il a participé cette année.

Dalereuth de Sommant & Jean-Michel Morin

 

La deuxième place est revenue à un produit du même élevage, D’Aldaran de Sommant, fils de Shogun du Colombier (Arabe) et d’une mère par Medunec (Arabe). Aux commandes de Marion Stephan, le gris a lui également ponctué d’une belle manière une saison très performante grâce à un temps de récupération de 8 minutes 31 secondes.

D'aldaran de Sommant & Marion Stephan

« Mon but était, comme tout éleveur, d’améliorer ma jument. La mère, Ma Fanny de Sommant, n’est pas déclaré comme tel, mais c’est une fille de Naquib. Elle a été son dernier poulain. Il était étalon à la maison et était handicapé donc tenait compagnie à la mère de Ma Fanny et a finalement réussi à la saillir ! Dalereuth était, dès poulain, un beau poulain avec de la taille et de la locomotion. Il est parfait dans les aplombs, a de l’expression, de la force et un cœur de feu. D’Aldaran, lui, a deux origines russes au départ ce qui lui a donné un super cœur.  

Cette année Dalereuth et D’Aldaran ont fait les épreuves SHF et ils ont également fait un peu de randonnée afin de les préparer au mieux pour la finale. 

Ces deux chevaux vont se reposer et randonner un peu jusqu’à mars puis ils attaqueront leur saison à ce moment-là avec comme objectif la qualification pour la Grande Semaine d’Uzès en 5 ans. La majorité des chevaux chez nous sont en vente dès trois ans mais j’aime les préparer parfaitement à une éventuelle vente, aux Émirats notamment. En effet, certaines personnes amènent des chevaux pour être vendus dans le Golfe. Ils sont beaux mais ont été élevés dans du coton et s’étonnent ensuite que ça se passe mal une fois là-bas. Ce qu’il faut faire au contraire, c'est les préparer jeunes à ce qu’on leur demandera plus tard, en préparant en amont leur système ostéo-articulaire. C’est le seul moyen pour qu’ils tiennent et ne souffrent pas. J’ai vendu là bas Plein Ciel de Sommant qui détient actuellement le record de vitesse sur 160 km. Il a pu le faire car je l’ai préparé jeune en préparant son organisme à être résistant. À 5 ans il faisait le tour de la randonnée de Florac en trois jours. C’est la raison pour laquelle j’aime bien faire vieillir un peu mes chevaux et leur donner le cadre propice à une réussite future », explique Jean Abord de Chatillon, naisseur et propriétaire des deux champions. 

 

Enfin, le podium a été complété par Dynamic Larzac, fils de Vencedo Larzac (Arabe) et petit fils de Roco IBN Persik (Arabe), qui a récupéré en 9 minutes et onze secondes après sa course de 40 kilomètres associé à Carla Mosti. 

Dynamic Larzac & Carla Mosti

 

Ces trois chevaux ont engrangé les trois points attribués pour la vitesse, la récupération et l’allure. N’ayant pas obtenu les deux points de récupération ils sont tous les trois classés Excellent. 

 

Sur le même sujet