11.10.2018

Celtik de la Louve l'emporte d’une main de maître dans la finale 6 ans Vitesse Libre

Quatre-vingt-dix chevaux étaient au départ de la Finale des 6 ans Vitesse Libre cette année dans le cadre de la Grande Semaine d’Uzès. Au total, huit mentions « Élite » et huit « Excellent » ont été distribuées mais, sur la longueur, le meilleur a été CELTIK DE LA LOUVE aux commandes de Laura Stella.

Celtik de la Louve a été exemplaire et s’est imposé dans ce championnat dont le classement est basé sur la récupération globale tout au long de l’épreuve. Avec un temps d’attente total de 11’27 pour rentrer au vetgate, le fils de Bédouin de Piboul et d’une mère par Sadepers, l’a emporté haut la main. Né chez Bernard Cerra qui en est toujours propriétaire, le gris a fait preuve de ses qualités sous la selle de Laura Stella. 

« Cette année il s’est très bien comporté et l’objectif en allant à Uzès était qu’il soit Élite car May Manifacier qui l’entraîne, l’en pensait tout à fait capable et prêt. En revanche penser qu’il gagnerait, ça jamais ! Lors de la Finale il a été incroyable, vraiment ! Nous savions qu’il avait une très bonne récupération cardiaque mais nous craignons un peu le trotting avec tout ce monde et cette agitation mais il n’a pas bronché, il est resté imperturbable ! »

Si le demi-sang arabe a été parfait tout au long de son championnat, il y a quelques années de cela rien n’était pourtant gagné ! 

« La mère est une de mes poulinières, elle a été championne de France à 5 ans en 2013, et j’avais repéré le père grâce à ses performances, je le trouvais sympa à utiliser. Poulain, Celtik n’avait rien d’un champion mais en revanche, il avait un très fort caractère qui nous a rendu la tâche compliquée pour le débourrage. À 4 ans, il n’est pas sorti car nous aimons les laisser grandir. À 5 ans, lorsqu’il a commencé les concours il était assez têtu mais s’est tout de suite pris au jeu. Nous avons immédiatement décelé son potentiel et son incroyable récupération cardiaque. Tout ce que nous lui avons demandé à 5 ans, il l’a effectué avec brio sans être perturbé du tout. Il a tout de suite été très volontaire. »

Le futur n’est pas encore établi même si l’éleveur ne se projette pas dans une commercialisation immédiate. Rien n’est encore décidé. 

« Pour ce qui est de la suite nous espérons qu’il soit compétitif dans les CEI 1* à la fin de l’année prochaine. J’aimerais garder quatre ou cinq bons chevaux pour May, pour qu’elle puisse faire du haut niveau alors nous verrons si son choix se porte sur Celtik, sinon, dans le futur, il sera peut-être à vendre ! »

La deuxième place est revenue à CHAMPION DE VENELLES monté par Sabrina Arnold, également naisseuse avec son mari l’international Jean-Philippe Francès. Ce fils de Baltik des Ours a lui totalisé un temps de 11’41. Le Pur-Sang arabe, petit-fils de Baron 1, s’offre donc la médaille d’argent pour sa première finale nationale. 

Champion de Venelles & Sabrina Arnold

Le podium a été complété par CALCIUM ARTAGNAN, mâle par Sadepers né chez Jean-Michel Grimal, toujours propriétaire. Aux commandes de Clémentine Chaud, l’Anglo-arabe petit-fils d’Ulm de Domenjoi a comptabilisé un temps de 12’09. Médaillé d’or l’an passé, l’alezan est cette année en bronze. 

Calcium Artagnan & Clémentine Chaud

Retrouvez l'ensemble des résultats sur le site de la Grande Semaine d'Uzès :

Championnat 6 ans Vitesse Libre

Sur le même sujet