23.09.2017

Cycle Classique 4 ans : Dorian Grey de Hus, sur les traces de son père

Cinq ans après, Don Juan de Hus se voit à nouveau inscrit en haut du tableau mais cette fois-ci grâce à la performance de son incroyable fils, Dorian Grey de Hus, qui remporte le week-end dernier à Saumur le championnat de France des chevaux de 4 ans.

L’étincelant hongre alezan, déjà auteur d’une incroyable saison en Cycle Classique avec cinq victoires et une deuxième place sur six sorties, a ponctué avec brio son année. Le Selle-Français né dans la Loire, au Haras de Hus, près de Nantes, a survolé la compétition s’adjugeant la médaille d’or avec une note globale de 93%. Dès la Préliminaire, sa légèreté et son talent, principalement au trot et au galop pour lesquels ses notes sont de 9,5 et 9,8, le hongre a séduit un jury qui lui attribue alors un score de 91.2%. Une note de 19 au modèle puis une reprise finale notée à 93.2%, il n’en faut pas plus au génie et à son olympique de cavalière, Jessica Michel Botton, pour s’emparer d’une main de maître du Cycle Classique des 4 ans et ce avec près de huit points d’avance sur les seconds, Star de l’Océan et Guillaume Recoing.

« J’ai commencé à monter Dorian Grey en décembre après qu’il ait été débourré et monté par une cavalière des écuries. Au départ il était très beau mais très normal. Il ne savait pas comment gérer ses grandes et longues jambes. Après un mois de travail ensemble, Dorian Grey a vraiment commencé à s’organiser et à montrer l’étendue de son potentiel. Sa progression a été très rapide car il est très travailleur et vraiment volontaire. En trois mois il est passé d’un cheval normal à une future star. Dès ses débuts en concours il a plu aux juges. C’est un cheval sensible qui a besoin de s’entendre bien avec son entourage et d’être en confiance, ce qui est essentiel pour son bien-être. Cette sensibilité est aussi une vraie qualité car lorsqu’il se sent bien il se donne au maximum et fait preuve d’une incroyable volonté. Cela couplé à un physique avantageux mettant en avant ses allures lui permet de plaire aux juges. Cette victoire à Saumur était un véritable objectif pour moi après la perte de son père il y a à peine deux mois. Après le décès de Don Juan j’ai vécu, et toute l’équipe du haras de Hus également, deux semaines très difficiles où j’avais perdu l’envie car j’étais très triste et très choquée d’avoir perdu un cheval auquel je tenais autant. Et puis finalement un tournant s’est opéré et je me suis mis en tête de briller avec ses produits, c’était comme une obsession pour moi et pour lui. Le plus dur a été la première épreuve car je m’étais mise une énorme pression, c’était pire que les Championnats du Monde et les Jeux olympiques ! L’émotion a été très très forte. Durant ma reprise je crois que les larmes coulaient déjà sur mes joues et en sortie de piste, lorsque les notes sont tombées, ma groom et moi avons éclaté en sanglots. J’ai ensuite pu monter la fin de mon championnat avec moins de pression tout en restant très concentrée », explique Jessica Botton Michel. 

Désormais, le talentueux Dorian Grey de Hus profite d’un repos bien mérité avant de reprendre la route des compétitions. Le but étant de le qualifier pour le Championnat du Monde des Jeunes Chevaux à Ermelo avec un objectif de qualification pour la finale mais également la réalisation d’un doublé sur le circuit Cycle Classique. Concernant le long terme, les Jeux Olympiques 2024 de Paris sont dans l’esprit de la cavalière qui conclut « il a l’âge parfait pour y aller alors nous ferons tout pour. »

Don Juan Grey de Hus et Jessica Michel-Botton

 

Star de l’Océan, fils de Soliman de Hus, né chez Jean-Michel Roudier a montré de très belles choses lui offrant une médaille d’argent avec une note finale de 85.7%. L’Hanovrien, très chic et doté d’une locomotion légère et fluide a accumulé les scores de plus de 80%, s’adjugeant ainsi une mention Élite après une saison jalonnée de classements puisqu’en quatre sorties le couple a terminé trois fois deuxième et s’est imposé lors de sa dernière compétition.

Star de l’Océan et Guillaume Recoing

 

Le podium a été complété par Dionysos de Massa, né dans le Var, à l’élevage de Massa, ce cheval de sang Portugais a aussi su conquérir le cœur du jury, présenté par le champion tricolore, Arnaud Serre. Le mâle bai, fruit d’un croisement entre Spécial Agent Amour et Quomète de la Font, une fille de Xaquiro CIP (Lusitanien) n’a fait que confirmer son potentiel avec cette médaille de bronze. Quatre victoires en quatre sorties dans le Cycle Classique des 4 ans cette année, mises en exergue par cette performance lors de la Grand Semaine de Saumur. Le couple monte sur le podium avec une note finale de 83.1% et une mention Élite.

Dionysos de Massa et Arnaud Serre

 

Quelques semaines seulement après sa disparition, l’incroyable Don Juan de Hus marque néanmoins de son empreinte la Grande Semaine de Saumur. Outre Dorian Grey, grand vainqueur, trois autres de ses produits se sont illustrés dans le Cycle Classique des 4 ans. Détonation de Hus termine quatrième sous la selle de Guillaume Gautier, Diamond de Saint Val s’adjuge la dixième position aux commande de Pauline Guillem, Diva du Jure, quand à elle est douzième associée à Louis Cappelaere et enfin Don Heinrich se classe quatorzième avec Sylvain Guasco. 

 

Tous les résultats du Cycle Classique 4 ans 

 

 

 

Sur le même sujet