15.01.2022

Petite histoire du CSO

Depuis sa création en 1865, la SHF a conservé des images d’archives et les histoires qui y sont liées. Plongez avec nous dans ces moments d’histoire. 

Petite histoire du Saut d'Obstacles

La nécessité de sauter un obstacle à cheval naît au XIXe siècle, en Angleterre, avec la chasse à courre. Les chasseurs suivent leurs chiens et passent par les chemins les plus courts à travers champs. La construction de clôtures autour des champs oblige les chasseurs à sauter ces barrières pour suivre la meute : le saut d’obstacle est né !

 

 © Photo d'archive SHF

 

Quelques dates clés

C’est en 1865 que se tient le premier concours de sauts d’obstacles en Irlande. Les parcours sont constitués d’éléments à franchir (troncs d’arbres ou rivières) le plus rapidement possible. Peu longtemps après, en 1870, les premières épreuves arrivent en France. 

 © Photo d'archive SHF 

En 1887, la SHF construit son premier concours à Vichy. Il s’agit du plus vieux concours de saut d’obstacles en France. 

Vichy © Photo d'archive SHF

Puis, en 1900, le CSO arrive comme nouvelle discipline aux Jeux Olympiques de Paris, la SHF créée le premier championnat de France à Fontainebleau en 1950 et en 1953 se tiennent les premiers championnats du monde de saut d’obstacles, également dans la capitale française ! 

 

Au fil du temps, le profil des obstacles évolue : les troncs d’arbres laissent la place aux barres amovibles et colorées que nous connaissons et les équipements s’améliorent chaque année pour augmenter la sécurité du cheval et de son cavalier. 

 

 

© Photos d'archive SHF

 

 

 

Sur le même sujet

IFCE : Journée de restitution sur l’attractivité des métiers des filières... 11.01.2022 IFCE : Journée de restitution sur l’attractivité des métiers des filières... En raison de la situation sanitaire actuelle, la journée de restitution des études portant sur l’attractivité des métiers des filières d’élevage organisée par le GIS Avenir Elevage se déroulera, en webinaire uniquement, le 20 janvier 2022. De nombreux métiers des filières d’élevage rencontrent aujourd’hui des difficultés de recrutement, dues en partie à des problèmes d’attractivité, ou d’inadéquation entre les caractéristiques des métiers et les attentes des candidats. Les partenaires du GIS Avenir Elevages se sont donnés pour mission d’identifier les métiers des filières de l’élevage en tension, d’analyser leurs facteurs d’attractivité, et de se projeter sur leurs évolutions possibles, afin de réfléchir aux manières de les rendre plus attractifs.   Au programme de la journée : état des lieux des mutations démographiques et de l’attractivité des métiers panorama d’actions innovantes menées sur le terrain analyses sur l’avenir des métiers de l’élevage actions et projets de recherche à mener pour renforcer l’attractivité des métiers Cette journée, qui alternera exposés, débats et tables rondes, s’adresse à tous acteurs impliqués dans le développement des filières d’élevage : chercheurs, ingénieurs, conseillers, enseignants, acteurs des politiques publiques, organisations professionnelles… Retrouvez le programme en cliquant ici   Les inscriptions sont gratuites et obligatoires en cliquant sur le lien suivant : https://docs.google.com/forms/ Le lien de connexion TEAMS sera transmis aux inscrits par mail. Les personnes inscrites en présentiel n'ont pas à se réinscrire pour le webinaire. Le lien TEAMS leur sera envoyé.