27.08.2020

Attaque de chevaux : la SHF se porte partie civile

Le Bien-être des chevaux est une préoccupation permanente de la Société Hippique Française (SHF). Confrontée à la recrudescence des actes de barbarie sur des chevaux et poneys retrouvés morts et mutilés, la SHF a décidé de se porter partie civile. Elle accompagne ainsi les éleveurs et propriétaires, la Fédération Française d’Equitation et la Ligue Française de Protection dans leur démarche juridique. A travers son action, la SHF reste déterminée pour lutter contre toute forme de maltraitance ou de cruauté envers les chevaux.

 

Les personnes concernées ou disposant d’informations sur ces affaires sont invitées à s’adresser aux services de Gendarmerie ou de Police de leur domicile.

Face aux attaques visant les chevaux dans différentes régions de France, voici un formulaire à adresser à votre Gendarmerie Locale pour demander une surveillance accrue de votre exploitation et de vos herbages

Vous pouvez aussi vous rapprocher des référents sûreté, gendarmes spécialisés en prévention technique de la malveillance dont les coordonnées départementales sont présentes en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.referentsurete.fr/index.html#wa-anchor-itlltden52iz0w

Sur le même sujet