23.08.2019

Sologn'Pony 2019 : la régularité paye pour Éditionlimitée Rouget dans les 5 ans C

Après une saison de concours sur le Cycle Classique 5 ans C, les meilleurs de leur génération se sont réunis à Lamotte-Beuvron pour sacrer leur champion et, à ce jeu, la meilleure a été Editionlimitée Rouget montée par Marjolaine Hess. 

ÉDITIONLIMITEE ROUGET CHAMPIONNE DES 5 ANS C 

Sur les dix-neuf poneys au départ de cette Finale des 5 ans C, seuls trois sont parvenus à sortir de piste à deux reprises sans aucune pénalité au compteur, ravissant ainsi les trois des quatre mentions Élite attribuées. Auteur de 9 parcours sans-faute sur 10 cette année sur le Cycle Classique, la pétillante baie EDITIONLIMITEE ROUGET est arrivée au Sologn’Pony avec 2,5 points de bonification qui, couplés à une note de style de 15, lui ont permis de décrocher la victoire. 


EDITIONLIMITEE ROUGET & Marjolaine Hess
© Agence Ecary. Utilisation réservée à la Société Hippique Française.

« À Lamotte-Beuvron, Éditionlimitée a été fidèle à elle-même, répondant présente sur les deux parcours et enchainant les parcours sans-faute. Il s’agissait cette année de sa première saison car à 4 ans, étant très gentille et pratique, elle travaillait au poney-club. Qui plus est, j’aime bien laisser grandir mes poneys et ne pas leur faire faire de saison à 4 ans. Ce passage avec les enfants lui a notamment donné de l’expérience et du réflexe. Ensuite, nous avions de la place dans le camion alors que nous nous rendions en Cycle Classique, et nous avons décidé de l’emmener. Elle a alors enchainé les parcours sans-faute. Petit à petit elle a continué à progresser jusqu’à être championne régionale et maintenant championne nationale ! Durant toute sa vie, Edition a été très régulière, répondant à toutes nos demandes », commente Céline Giraut, naisseuse et propriétaire de la championne de France. 


EDITIONLIMITEE ROUGET & Marjolaine Hess

Fille du performer international Machno Carwyn et de Malika Llewellyn, elle-même par Glanteifi Cardi, la protégée de Céline Giraut, naisseuse et propriétaire, a tout de suite montré de vraies aptitudes et un physique propice à une réussite sportive. 

« Machno était surnommé le poney volant et était le représentant du Welsh, race de ma jument Malika Llewellyn. Éditionlimitée a toujours été très sensible, très proche de l’Homme et surtout très belle et très mignonne ! Edition avait déjà participé au championnat de France, en As 2, alors qu’elle était dans le ventre de sa mère, c’est peut-être la raison pour laquelle elle se sent si bien à Lamotte-Beuvron et va si bien sur les barres ! », s’amuse l’éleveuse. 

Pour ce qui est de la suite, la ponette devrait continuer à parcourir son bout de chemin avec les enfants notamment. « Éditionlimitée va avoir un peu de vacances au pré puis fera sûrement quelques Tournées des As en début d’année avec une petite fille de 12 ans et durant l’hiver nous déciderons si nous lui faisons courir les 6 ans C ou si elle restera sur le circuit Ponam. Je dispose d’une propre sœur d’Éditionlimitée, une 4 ans nommée Fleur Bleue du Rouget, qui est actuellement au poney-club et devrait tenter sa chance sur le Cycle Classique l’année prochaine si nous avons de la place dans le camion », ponctue Céline Giraut.

Revivez en images la performance de la championne : 

EASTWOOD DU TERRAL, LE STYLISTE 

La deuxième position est revenue à l’impressionnant EASTWOOD DU TERRAL, piloté par la jeune Noémie Diaz. Auteur de cinq parcours parfaits sur huit sorties cette saison dans le Cycle Classique, le hongre bai ne disposait que d’un point de bonification, lui coûtant ainsi la victoire finale. En effet, avec 15 comme note moyenne au style et deux parcours parfaits, le fils de Titouan de l’Hullerie était, sans compter la bonification, ex-aequo avec le champion. 



EASTWOOD DU TERRAL & 
Noémie Diaz
© Agence Ecary. Utilisation réservée à la Société Hippique Française.

« Le premier jour au Sologn’Pony, Eastwood était un petit peu ému sur la grande piste, un peu en arrière des jambes, mais Noémie l’a très bien monté et n’a pas essayé de le pousser trop, auquel cas il n’aurait pu réaliser de manière correcte les contrats de foulée dans les combinaisons. Le second tour a été parfait et il a réalisé un très bon parcours. À 4 ans, il évoluait dans mon poney-club afin de prendre de l’expérience. À 5 ans notre objectif était vraiment la Finale donc nous l’avons préparé toute l’année pour cela. Nous sommes d’ailleurs allés à Lamotte-Beuvron pour le Printemps du Style en Hunter au mois d’avril afin qu’il découvre le site et l’environnement et qu’il ne soit pas trop intimidé à l’occasion du Sologn’Pony. Malheureusement nous n’avions pas couru sur la carrière d’honneur », confie Anne Loretz, gérante du centre équestre Lillhippus à Onet-le-Château. 

Eastwood est avant tout part intégrante d’une heureuse histoire sentimentale et a su séduire dès le départ. « Nous avons acheté Eastwood à 6 mois car il s’agissait du premier produit de mon étalon Titouan de l’Hullerie. Nous sommes voisins de l’élevage du Terral qui nous a fait confiance en nous emmenant leur jument à la saillie. Cette dernière étant une très bonne mère, et devant le modèle d’Eastwood, nous avons décidé de l’acheter immédiatement. Il était alors très marqué Pur-Sang tant dans le modèle que dans le caractère ! Dès ses débuts sur les barres il a montré de vraies qualités de sauteur, avec le style de son père. Nous avons désormais un peu de recul sur la production de Titouan et cela nous a permis de voir qu’il transmet son très bon style de saut. Titouan est un cheval de Hunter, très sensible et difficilement utilisable par des enfants, mais croisé avec des juments généreuses avec un peu de sang cela fait de véritables poneys de concours avec beaucoup de respect et de style », se félicite l’éleveuse. Pour la suite sur le Cycle Classique, rien n’est encore décidé. « Nous ne savons pas encore s’il fera les 6 ans C mais d’ici là il va rejoindre une petite-fille à qui je l’avais promis avant la Finale pour faire du Hunter. »

ET TIC SPONTE, UN TALENT AU TEMPERAMENT DE FEU

Le podium a été clôturé par ET TIC SPONTE, présenté par Sophie Delage, sa cavalière et propriétaire. Le très élégant et fort isabelle a réalisé un très bon championnat signant deux parcours sans pénalité et séduisant les juges qui lui ont attribué 16 pour le dressage et 16 pour le style. Arrivé à Lamotte-Beuvron sans point de bonification, le fils de l’international Garnement la Brée et de Gribouille Sponte, elle-même fille de Wildham Flying Free, a dû se contenter de la médaille de bronze. 


ET TIC SPONTE &
 Sophie Delage
© Agence Ecary. Utilisation réservée à la Société Hippique Française.

L’histoire entre Sophie Delage et son champion aurait pu s’arrêter rapidement si elle n’avait pas fait confiance à la naisseuse, Laetitia Debaecker. « Et Tic avait dès le départ beaucoup de caractère et, qui plus est, je l’avais gardé entier donc je n’arrivais pas à le vendre pour ces raisons. À 3 ans, je me suis donc dit que j’allais le garder entier pour le faire approuver, d’autant qu’à deux ans il avait fait quelques concours de Modèles et Allures et avait énormément plu aux juges. Mais finalement je l’ai vendu juste avant les 3 ans montés et il a été castré car il avait été acheté pour un enfant. La mère de celui-ci m’avait d’ailleurs appelée peu de temps après en me disant qu’elle ne pouvait pas le garder car il avait trop de tempérament mais je lui ai dit qu’elle devait me faire confiance et le garder, finalement elle est enchantée ! », sourit Laetita Debaecker. 

Une histoire originale pour Et Tic Sponte qui lui est issu d’un croisement de cœur ayant par la suite entraîné une aventure complète.  « J’ai débuté l’élevage avec la fille de Gribouille, Satine Sponte, que ma fille a montée en compétition. J’ai ensuite choisi d’acheter et d’utiliser Gribouille, qui avait déjà très bien produit, puisqu’elle dispose de 8 points PACE, et de la croiser avec Garnement la Brée qui est un étalon que j’ai toujours beaucoup aimé. Ce qui est amusant c'est que depuis nous avons acheté l’élevage Sponte en 2015 ! »

 

Retrouvez ci-dessous l'ensemble des résultats du Sologn'Pony 2019 : 

Résultats 

 

 

 

 

Sur le même sujet