25.08.2019

Sologn'Pony 2019 : Fleuron Landai s'octroie le Graal des 4 ans D

Fleuron Landai s’est emparé de la tête du championnat des 4 ans D à l’occasion du Sologn’Pony à Lamotte Beuvron. Guidé par Nicolas Barbier, le puissant mâle bai a été le meilleur de ses quatre-vingt-six concurrents et notamment des dix-sept sans-faute et seize mentions Élite. 

FLEURON LANDAI EN TETE DU CLASSEMENT 

Réel métronome, FLEURON LANDAI a conclu avec ce titre de champion de France des 4 ans D une saison très performante durant laquelle il a réalisé huit parcours parfaits sur neuf sorties dans le Cycle Classique. Au Sologn’Pony, le beau Poney Français de Selle a signé deux parcours sans faute et reçu une note à la NEP de 15,07. « Cette saison Fleuron a été très régulier et fidèle à lui même. Il a réalisé un seul parcours à quatre points à cause d’un mauvais paddock. Dû à cela il n’était pas concentré au début du tour et a poussé une barre à terre, mais sinon il est toujours très appliqué. À Lamotte-Beuvron, il a été complètement imperturbable en se donnant au maximum en piste. Je craignais un peu que la chaleur joue sur sa forme et son énergie mais pas du tout, il a réalisé deux très beaux parcours. Lors du premier j’avais un peu trop de pression et n’ai pas très bien monté, mais sur le second il a été génial, très appliqué et très énergique », détaille Nicolas Barbier, son cavalier et propriétaire. 


FLEURON LANDAI & Nicolas Barbier 
© Agence Ecary. Utilisation réservée à la Société Hippique Française.

Ce dernier a investi dans ce fils des Poneys Français de Selle Actif d’Argent et Nariska Landaise, elle-même par le Poney Français de Selle Fareneit Herquetot, dès son plus jeune âge attiré par ses belles origines mais aussi par son physique déjà très bien fait. « Nous avons acheté Fleuron alors qu’il avait 18 mois. Je possédais à l’époque sa sœur, Baronne Landai, elle par Royal Aaron du Vassal, avec laquelle j’avais fait tout le Cycle Classique jusqu’à 7 ans. Un ami, avec lequel je travaillais pour le débourrage notamment, étant tombé amoureux du poulain à la naissance, j’ai décidé de l’acheter. Fleuron a toujours été très rond et très chic. Qui plus est, il a dès le départ fait preuve d’un super caractère. À 18 mois, lorsque je suis allé le chercher dans son pré, il est le premier à être venu vers moi, je lui ai mis un licol et l’ai mis immédiatement dans le camion. Il ne s’est posé aucune question ! Il apprend et comprend très vite. Dès les premiers sauts il a montré de belles choses et a confirmé ce que je pensais de la lignée. Il avait déjà un vrai sens de la barre, il a tout de suite été très pratique et très intelligent avec énormément de respect. La première fois que je l’ai fait sauter il a touché une fois et j’ai mis au moins six fois avant qu’il accepte de retourner sauter ! », se souvient le cavalier. 


FLEURON LANDAI & Nicolas Barbier 
© Agence Ecary. Utilisation réservée à la Société Hippique Française.

Le Champion de France devrait remettre son titre en jeu avec son cavalier l’année prochaine : « L’idée désormais est de le faire vieillir. Je devrais le monter jusqu’à la fin de la saison des 7 ans sauf si je reçois une offre très alléchante… Parfois on ne peut pas refuser certaines sommes, mais dans l’idée j’aimerais le garder afin de le louer pour le haut niveau par la suite, comme j’ai fait avec Baronne. Ainsi, je vais essayer de le faire approuver étalon pour l’utiliser », conclut Nicolas Barbier.  

Retrouvez en images le parcours du champion : 

 

LA DEUXIEME PLACE REVIENT A FOLAMOUR CLOVER 

La médaille d’argent est tombée dans l’escarcelle de FOLAMOUR CLOVER présentée par Julie Briand. La jolie et douée isabelle n’a pas effleuré une barre du championnat et a reçu la note de 15,03 lors de la NEP s’inclinant ainsi pour quelque 0,4 point. Onze fois sortie et dix fois sans faute, la Poney Français de Selle est issue d’un croisement original. 



FOLAMOUR CLOVER
 & Julie Briand
© Agence Ecary. Utilisation réservée à la Société Hippique Française.

« Nous avons fait ce croisement avec Contendro car la mère de Folamour, Ivoire du Milon, par Simoun de Ravary, mesure 1,36m et nous voulions ramener de la taille pour produire des poneys D. Dès le départ c’était une pouliche très chic qui accrochait le regard en termes de présence. Elle disposait de belles allures et se déplaçait très bien. L’an dernier elle est d’ailleurs vice-championne de France des pouliches Poney Français de Selle de 3 ans. Dès ses débuts à l’obstacle en liberté elle semblait très à l’aise, montrait beaucoup de sang et un vrai sens de la barre. C’est une ponette très facile et pratique avec laquelle tout a toujours été simple. Au début de la saison nous n’avions pas de réel objectif de Finale, nous l’avons davantage écoutée et avons observé sa courbe de croissance. En mai elle semblait bien physiquement et nous avons ainsi décidé de l’engager au Sologn’Pony. L’idée en l’emmenant était de lui donner de l’expérience et aussi d’optimiser son indice car je souhaiterais à l’avenir la garder à l’élevage pour la faire reproduire étant donné que sa mère est désormais à la retraite. Néanmoins, elle devrait faire le reste du Cycle Classique », commente Ségolène Groualle. 

FIFI DE L'ERMITAGE S'EMPARE DE LA TROISIEME PLACE

FIFI DE L'ERMITAGE a fermé la marche du podium associée à Tiphaine Maerten, fille de son naisseur Vincent Desmarez. Ensemble le couple a signé deux parcours vierge de toute pénalité sur les pistes solognotes et a dû se contenter d’une troisième position en raison de leur note de 14,77 à la NEP. « À Lamotte-Beuvron, Fifi a été à l’image de sa saison : sérieux. Ce qui nous fait toujours un peu peur est qu’il peut ne pas être trop concentré car il reste jeune et entier mais au Sologn’Pony il a été très impliqué dans ce qu’il avait à faire », explique Vincent Desmarez, naisseur et propriétaire du champion. 



FIFI DE L'ERMITAGE
 & Tiphaine Maerten
© Agence Ecary. Utilisation réservée à la Société Hippique Française.

Bourré de force et d’amplitude, le mâle bai profite des dispositions reçues en héritage de ces illustres parents et grands-parents. « J’élève depuis trente-cinq ans des Selle-Français avec mon beau-père et j’avais remarqué que l’une de nos juments, Osire de l’Ermitage, par le Selle-Français Rosire, ne produisait pas très grand et, étant grand-père depuis peu, j’ai trouvé cela sympa d’allier l’utile à l’agréable en tentant de produire un poney ! Ayant néanmoins toujours l’esprit chevaux, j’ai choisi Movie Star Tillia car c’est un Quick Star. Avoir un bon poney avec comme origine deux chefs de race Selle-Français était un rêve pour lequel j’ai pris pas mal de risques, et me suis fait du souci pendant un moment ! », se remémore amusé le gérant du haras de l’Érmitage, dans le Pas-de-Calais.

Dès ses débuts Fifi a su se faire remarquer et apprécier par son naisseur. « Fifi est une vraie force tranquille et tend parfois même vers la fainéantise car il connaît sa force et son potentiel et est très sûr de lui. Il a toujours eu de très belles allures et dispose d’un gros moteur qui lui a valu la deuxième position du régional des poneys de 3 ans à Verquigneul l’an passé. C’était le premier poney de notre élevage et en le voyant sauter pour la première fois en liberté, avec mon beau-père nous nous sommes dit que nous aurions aimé que tous nos poulains chevaux aient la même qualité que Fifi avec cette amplitude et cette force incroyable. » 

Pour ce qui est de la suite, le puissant Poney Français de Selle devrait poursuivre sur le Cycle Classique Poney. « Désormais je pense que nous allons essayer de le faire approuver étalon. Il s’agissait de la première fois que je me rendais au Sologn’Pony et en voyant les belles épreuves que sont par exemple la Finale des 7 ans, cela m’a donné envie de continuer avec Fifi sur ce chemin-là ! Il n’y a pas d’objectif de commercialisation pour l’instant ; ma petite-fille de 7 ans commence à monter et a déjà fait plusieurs séances en longe avec Fifi donc nous espérons qu’ils formeront un joli couple dans le futur ! »

 

Retrouvez ci-dessous l'ensemble des résultats du Sologn'Pony 2019 : 

Résultats 

 

 

 

 

Sur le même sujet