26.08.2018

Henzo Ti de l'Epinette, maître du Cycle Libre 2ème année 5 ans

Le Cycle Libre 2ème année 5 ans a sacré ses champions et le Graal est revenu à HENZO TI DE L'EPINETTE présenté par Nicolas Rosiaux devançant Dream du Ricou et Dora de Méré.

Auteur d’une très belle saison grâce à dix sans-faute sur douze parcours, dont deux lors du CIR de Genech, le fils de Button Sitte et d’une mère par Lord Calando a fait une nouvelle fois preuve de son talent au cœur du stade équestre du Grand Parquet.

Henzo Ti de l'Epinette

Sous la selle de Nicolas Rosiaux, le cheval de sport belge a séduit les juges lors de la NEP récoltant ainsi une moyenne de 16.50 lui offrant un bel accessit pour le podium. Sorti deux fois de piste avec un score vierge de tout pénalité, le hongre gris né à l’élevage de l’Epinette, s’octroie la victoire pour le plus grand plaisir de sa naisseuse et propriétaire, Isabelle Thery.

« Henzo a vraiment passé un cap fin juillet. Nous avons alors senti une nette différence grâce notamment à un travail sur le plat poussé avec des barres au sol et des barres de réglage, même au paddock en concours. Il devait absolument apprendre à frapper et désormais il semble avoir compris. Vivant habituellement majoritairement dehors durant la journée, à Fontainebleau il était plein de gaz ! Je l’ai beaucoup marché et l’ai lâché en liberté afin qu’il garde le moral et jette son énergie. Sur les parcours il a été très guerrier et concentré », s’enthousiasme encore la naisseuse du Champion.

Le gris, unique produit de sa naisseuse cette année-là, a vu le jour sous les conseils avisés de professionnels équestres et d’élevage.

« Le studbook Horse of Belgium nous a orienté vers Button Sitte qui était alors simplement un jeune étalon très prometteur. Désormais il tourne sur des épreuves cotées à 1,60m aux États-Unis. Je les remercie vraiment », explique satisfaite l’éleveuse. 

Henzo Ti de l’Epinette a toujours séduit son monde par son caractère que par ses aptitudes à l’obstacle.

Henzo Ti de l'Epinette

« N’ayant qu’une poulinière Henzo était mon seul protégé cette année-là. Une véritable relation s’est donc tissée car j’ai eu le temps de faire énormément de choses à pieds avec lui dès le début et ce durant ses trois premières années. Il est très réceptif, fait tout par le jeu et par plaisir. Il joue notamment au foot, monte sur un socle à quatre pieds, …. Nous avons ensemble appris les bases de l’éthologie. Henzo travaille en liberté, à la voix et cela crée entre nous une communication incroyable. Pour ce qui est du saut, dès le départ il a montré son incroyable mental et son passage de dos impressionnant. Ses premiers concours montés se sont très bien passés. En concours, il est serein et très joyeux », détaille Isabelle Thery.

Pour ce qui est de la suite rien n’est encore écrit. Le hongre ayant attiré les regards, son avenir avec sa propriétaire n’est pas encore certain.

« Pour la suite rien n’est défini… J’ai eu une proposition pour le vendre donc nous verrons. En revanche, s’il n’est pas vendu il continuera sur le circuit Cycle Libre. »

 

 

 

La deuxième place est revenue ex aequo à Dream de Ricou, Dora de Méré et Dionysos des Orcets.

DREAM DE RICOU, un Selle Français fils de Rick d’Ick, était monté par Pauline de Menditte. Le petit fils de Cap de B’neville a obtenu une moyenne de 16 en Présentation qui, couplée, à deux sans-faute sur les barres lui ont permis de décrocher l’argent. Né au haras de Ricou, chez Eric Varin, le mâle s’était déjà illustré cette saison sur le circuit Cycle Libre avec neuf parcours parfaits sur treize participations.

Dream de Ricou 

DORA DE MERE, fille d’Upso d’Aunou et d’une mère par Apache d’Adriers, s’est également parée d’argent. La Selle Français née au Haras de Méré, géré par Lutetia Briant en Bourgogne, était pilotée par Jean-Sébastien Denizet.

 Dora de Mere

 

Enfin, troisième appelé sur la deuxième marche du podium, Dionysos des Orcets est quant à lui un fils de Nouba A Batilly et petit fils du célèbre Stew Boy. Aux commandes d’Aurélie Berna, le Selle Français né à l’élevage des Orcets, en Haute-Saône, a ainsi confirmé son potentiel pour l’avenir.

 

Retrouvez ci-dessous l'ensemble des résultats :

Résultats Cycle Libre 2 - 5  ans

Sur le même sujet