10.08.2022

Fontainebleau 2022 : Listes des qualifiés en Cycle Libre

Découvrez les listes des qualifiés à la Grande Semaine de Fontainebleau en Cycle Libre :

Sur le même sujet

Fontainebleau 2022 : Falko de Hus enfin sur le podium des 7 ans ! 04.09.2022 Fontainebleau 2022 : Falko de Hus enfin sur le podium des 7 ans ! Retrouvez ci-dessous l'interview vidéo de Brice Elvezi, directeur du Groupe France Elevage, sur la victoire de FALKO DE HUS*GFE :   Toujours placé, jamais gagnant...cette époque est désormais révolue pour Falko de Hus. L'alezan s'offre son premier titre national sous la selle de son cavalier François-Xavier Boudant. Fabuleux hasard, il devance finalement Fancy de Kergane, l'étalon d'Arthur Le Vot, lui-aussi fautif dès la première épreuve comme le nouveau champion. Quant à Fitch, 3ème, il n'aura pas touché une barre du championnat sous la conduite du spécialiste des jeunes chevaux, Eric Lelièvre. Retour sur ce podium très prometteur !   Falko de Hus, dans les pas de son père Difficile de ne pas remarquer le grand (1,70m) alezan sur les terrains de concours. Outre sa robe, son attitude en piste rappelle étrangement son illustre père Baloubet du Rouet. Un vrai guerrier ! Une impression que confirme son cavalier François-Xavier Boudant. Malgré une faute dans l'épreuve de chasse en ouverture de ce championnat, Falko s'est emparé du titre. "J'aurais mieux fait de ne pas la commettre" admet le normand. "J'ai pris un peu de risque, je voulais le laisser galoper pour qu'on soit dans les dix-quinze premiers. On a même fortement touché le dernier mais il a très bien sauté". Comme beaucoup d'autres, le couple avait choisi de préparer ce championnat en disputant un international, en l'occurrence celui de Gijon la semaine précédente. "Je souhaitais qu'il arrive à Fontainebleau dans le calme, disponible et dans le rythme de la compétition. Il réalise quatre parcours sans faute en Espagne, et à part la faute de la chasse, termine sur trois sans faute" S'il semble énergique en piste, Falko est totalement différent à la maison. "Il est calme au box, pas étalon du tout dans le mental. Par contre, dès qu'on saute, il met le turbo tout de suite ! Au début ce n'était pas facile à gérer. Mais avec le dressage ça s'est nettement amélioré. A 5 ans, j'avais du mal à sauter au galop, je l'ai beaucoup travaillé au trot." Son look et son appétit d'obstacles ne sont pas sans rappeler son père, le triple vainqueur de la Coupe du Monde Baloubet du Rouet. "De ce que je me souviens, il est plus harmonieux que lui. Il est surtout marqué dans son énergie et son encolure." Parti au prélèvement dès le lendemain de la Grande Semaine, Falko de Hus devrait réintégrer le piquet de François-Xavier Boudant d'ici mi décembre. "Je reprendrai le travail pour le remuscler et lui reconstruire son dos. Quand il revient de la monte, il est distrait mais pas chaud du tout, c'est un amour au box." FALKO DE HUS & François-Xavier Boudant - Crédit photos : PSV Photos L'année prochaine, celle des 8 ans, sera une saison charnière dans la carrière de l'étalon. Une carrière que gère le Groupe France Elevage depuis ses cinq ans. "A 4 ans, il a sailli une cinquantaine de juments pour le compte de son naisseur, le Haras de Hus. Ses premiers foals ont deux ans cette année et nous sommes impatients de les voir au concours étalon" avoue Brice Elvezi, directeur du GFE. Avec plus de 100 juments saillies en 2020 et 2021, le GFE devrait être rapidement fixé sur les qualités transmises par leur protégé qui, après avoir couvert un cheptel hétérogène, dispose d'une jumenterie au Blup moyen en forte augmentation. "Nous savons déjà qu'il transmet de la taille, de l'étendue, des moyens, de l'expression et qu'ils sont invariablement alezans" dit-il, "nous ne savons pas si ses produits seront aussi modernes que lui, mais nous avons observé qu'ils n'héritaient pas de son encolure. Ils ont tous son oeil, cette énergie, ce charisme". Évidemment très remarqué à Fontainebleau, et notamment par les étrangers très friands de son père, Falko n'est malgré tout pas à vendre. "Nous nous sommes posés la question car nous avons reçu beaucoup de propositions. Pour l'instant, nous le gardons car nous voulons affiner notre connaissance de son apport génétique" précise Brice. Parmi la cinquantaine de foals achetés par le GFE cette année, figurent quatre produits de Falko. "Nous y croyons mais nous restons pragmatiques". En d'autres termes, si l'offre atteint un certain niveau, le fils de Baloubet risquerait fort de quitter le territoire. Pourtant, sa génétique, bien que moins connue que d'autres étalons-stars, confirme d'année en année. Sa grand-mère Banda de Hus (Argentinus) évolua en CSI5* avec Kevin Staut, avant de donner plusieurs très bons gagnants, notamment Beluga de Hus, finaliste à 6 ans (ISO 135), Farouk de Hus Z, CSI3* avec Jérôme Hurel ISO 160, et bien sûr Eiffel de Hus, étalon, loué en Italie, et tournant en CSI4* avec Giuseppe Rolli. "Le mariage des lignées allemandes et françaises ont toujours donné de bons résultats" ajoute Brice. Falko en est un brillant exemple. FALKO DE HUS & François-Xavier Boudant - Crédit photos : PSV Photos