31.08.2019

Fontainebleau 2019 : Follow Me Torcy, meilleure du Cycle Libre 1ère année 4 ans

Cinquante-deux couples se sont élancés dans la Finale nationale du Cycle Libre 1ère année 4 ans en partenariat avec Lionnel Guerrand-Hermès, pour tenter de décrocher le Graal. Vingt-deux chevaux ont signé un double parcours parfait et ont donc été départagés par les points de bonification avec lesquels ils sont arrivés en terres bellifontaines ainsi que par la note de style attribuée par les juges. La médaille d’or a ainsi été remportée par Follow Me Torcy montée par la toute jeune Aubane Drocourt.

Auteur d’une saison très régulière avec sept parcours parfaits sur onze sorties, dont un double sans-faute lors de la Finale Régionale lui permettant d’obtenir 2 points de bonification, FOLLOW ME TORCY a, à Fontainebleau, une fois encore montré ses qualités en alignant deux parcours sans pénalité, l’un sur le Petit Parquet et le second sur l’impressionnant et mythique Grand Parquet. L’élégante baie a également séduit les juges qui lui ont attribué la note de 16 en Style pour saluer notamment son bon passage de dos. « À Fontainebleau, Follow Me a été fidèle à elle-même, très bien dans sa tête, calme et se tenant vraiment bien sur l’herbe  », raconte Raphaël Brucelle, le naisseur de la jument. « Elle a un peu regardé la rivière, mais a montré son côté facile et amateur tout au long du championnat. J’ai vendu cette jument à la naissance à Aubane qui monte chez moi depuis qu’elle a deux ans et qui est tombée amoureuse de Follow Me quand elle a vu le jour. C’est donc le couronnement d’une belle histoire de cœur, d’élevage et de coach ! », se félicite le gérant du Poney-club de Parpeville, dans l’Aisne.

 FOLLOW ME TORCY & Aubane Drocourt

Follow Me est née d’un heureux hasard, un mal pour un bien, qui a fait que son naisseur a choisi par dépit Captain Paul pour sa jument Selle Français Soubrette de Lombu, elle-même fille du Selle Français Jericho Pierreville. « Au départ je voulais mettre le Selle Français Rêve du Paradis, mais cela n’a pas fonctionné et donc, au dernier moment, Captain Paul étant disponible en frais, nous avons décidé de l’utiliser afin de maximiser nos chances de réussite. J’avais moi-même monté Soubrette, la mère, sur le Cycle Libre à 4, 5 et 6 ans. Accidentée par la suite, elle a rejoint l’élevage. Soubrette a eu trois autres produits, le premier était un fils de Top Gun Semilly ; ensuite il y a eu Follow Me, puis Hashtag par Rock’n Roll Semilly ; elle est actuellement suitée d’Easy Star de Talma. Follow Me était déjà très belle à la naissance. Je ne lui ai pas fait faire les 2 ans, mais elle a concouru dans les 3 ans où elle s’est classée lors des championnats locaux et régionaux. Au niveau du caractère, jeune elle s’enfuyait de la plupart des prés mais elle a ensuite été très pratique. Lors de son premier concours elle a été éliminée car un peu perdue, mais, à part cela, a toujours été une jument très simple, la preuve étant, elle est montée par une de mes petites cavalières âgées de 14 ans seulement. Elle a toujours montré beaucoup de qualités sur les barres, très cadencée dans son galop, prenant le temps de sauter et de s’articuler. Son vrai point fort est son passage de dos », détaille l’éleveur. 


 
FOLLOW ME TORCY & Aubane Drocourt 

La suite reste encore un peu floue mais avant tout la championne profitera d’un repos bien mérité. « Follow Me va aller se reposer au pré durant près d’un mois et demi avant de reprendre le travail cet hiver pour préparer les 5 ans. J’aimerais bien qu’elle tente sa chance sur le Cycle Classique, mais il est compliqué pour Aubane de louper l’école pour faire ces épreuves qui sont en semaine. »

Revivez en images la performance de la championne : 

 

UNE MEDAILLE D’ARGENT POUR TROIS CHEVAUX

La médaille d’argent a dû être départagée en trois car trois chevaux sont arrivés ex-aequo. En effet, Noemie’s associée à Vincent Klein, Flash Mc Queen Derick aux commandes de Claire Griffon et Fakir de Kernev présenté par Ludovic de Méritens arrivaient chacun avec deux points de bonification à la Finale. Ils ont tous reçu la note de 15,5 en Style qui, couplée à deux parcours parfaits, les a classés tous les trois sur la deuxième marche du podium. 

 

La première, NOEMIE’S, une fille de No Surrender et de Roxette B, elle-même par Animo, a réalisé cette saison sept parcours sans faute sur neuf courus, et ce avec différents cavaliers, mettant ainsi en avant sa praticité. « Cette saison s’est très bien passée pour Noemie’s » explique Vincent Klein, propriétaire et cavalier de la vice-championne de France. « Nous avons réalisé la plupart des parcours ensemble, mais, lors du CIR à Ozoir-la-Ferrière, je ne pouvais malheureusement pas être disponible car je me rendais sur une Tournée des As Poneys avec mes élèves et j’ai ainsi demandé à la fille d’amis, Emma Koltz, de la monter afin d’obtenir les précieux points de bonification nous permettant de bien figurer lors de la Finale de Fontainebleau. Ma femme, Claire Félix, l’a également montée un peu en fin de saison afin de préparer la Finale nationale de Hunter à laquelle elles participeront le week-end prochain ». 


NOEMIE'S & Vincent Klein 

Lors de la Grande Semaine de Fontainebleau, la pétillante baie a été exemplaire, comme toujours. « Le premier jour sur le petit Parquet de Fontainebleau, Noemie’s a été un tout petit peu inquiète mais tout s’est bien passé et ensuite, sur le Grand Parquet pour la Finale, elle s’est plus rapidement adaptée du fait qu’elle avait déjà couru sur le Petit Parquet la veille. J’ai acheté Noemie’s avec un ami aux ventes Fences alors qu’elle avait trois ans l’année dernière. Lors de la soirée de vente elle s’était bien présentée et était selon moi un bon rapport qualité/prix. Elle a dès son arrivée été très facile à vivre car déjà très bien manipulée ce qui a permis que tout se passe assez vite. Lors de nos premiers sauts montés ça n’a pas été l’extase immédiate et nous ne nous disions pas que ça serait une future championne ! Elle a bien évolué avec le temps même si ce n’est pas une jument très démonstrative qui donne de grosses sensations ; souvent elle saute ce qu’il y a à sauter et c’est tout ! », commente son cavalier.

Vincent Klein ne sait en revanche pas encore dire à quel avenir est promis sa protégée. « Nous avons eu plusieurs demandes pour le Hunter. Les gens attendent désormais de voir ce qu’elle va donner la semaine prochaine dans le cadre du championnat. Qui plus est nous ne voulions pas tellement la faire essayer avant les Finales. Si elle n’est pas vendue en revanche, elle continuera sur le Cycle Libre 2ème année. »

 

Le deuxième, FLASH MC QUEEN DERIK, a réalisé 100% de parcours parfaits cette saison avec sa propriétaire actuelle Claire Griffon, confirmant tout son potentiel et se faisant le digne représentant de ses illustres parents, les Selle Français Popstar Lozonais et Azia Derick, elle-même par L’Arc de Triomphe. Eric Fouquet, naisseur du joli hongre bai, se souvient : « J’ai fait naître le père de Flash Mc Queen, Popstar Lozonais, fils de Quick Star et performer international, ainsi que sa mère Azia, dont la famille comprend beaucoup de grands performers. Poulain, Flash était déjà très rapide au sol comparé à ses compagnons de champs. Il a toujours été très proche de l’homme et très intelligent, comme l’était son père ». 



FLASH MC QUEEN DERIK & Claire Griffon 

Ce dernier a toujours cru en son protégé et a réussi à trouver la bonne maison pour maximiser les chances de réussite de Flash Mc Queen. « Je ne suis pas très étonné de ses performances car je l’ai vendu à des cavaliers qui sont très attentifs aux chevaux, à leur besoin et à leur gestion. Mon rôle d’éleveur est de trouver la bonne maison pour le bon cheval, et inversement ! Dans le cas de Flash, c’est chose faite je crois ! Dès que j’ai mis Flash sur les barres il a montré beaucoup de qualités. Il avait beaucoup de respect, de rapidité et de volonté. J’ai d’ailleurs pu regarder son parcours en live stream et j’ai beaucoup aimé. J’ai été agréablement surpris par sa condition, qui à mon avis fait la différence, grâce au sens de l’accueil et de l’écoute des propriétaires envers leurs chevaux. Il était en très bel état et nous pouvions voir qu’il aurait pu continuer encore après son parcours sur le Grand Parquet. Il a pris beaucoup de force depuis que je l’ai vendu il y a plusieurs mois et il va avoir plus de moyens que ce que je pensais. Il va être performant et devrait avoir une vraie belle carrière notamment lors des épreuves au chronomètre où il devrait être redoutable », se satisfait l’éleveur. 

 

Finalement, le troisième athlète à être sacré vice-champion de France du Cycle Classique 1ère année 4 ans a été le bel alezan FAKIR DE KERNEV, aux commandes de son propriétaire Ludovic de Méritens. 



 FAKIR DE KERNEV & Ludovic de Méritens

Né chez Françoise Le Floch, à Vallons-de-l’Erdre, en Loire-Atlantique, le fils d’Eldorado de Hus et de la Selle Français Puccini En Ut, par le Selle Français Gavroche de Quincy, a séduit son actuel propriétaire dès son plus jeune âge grâce à un physique avantageux et des allures aériennes. « J’ai acheté Fakir sous la mère comme j’ai l’habitude de le faire afin de pouvoir élever les poulains à la maison. Je suis tombé sur l’annonce de Fakir, il m’a beaucoup plu physiquement et j’ai ainsi demandé une vidéo afin de voir sa manière de se déplacer. Il était alors très aérien, très en équilibre et avec une véritable présence alors qu’encore sous la mère. L’affaire a été conclue par téléphone et une semaine plus tard j’allais le chercher ! Il avait un fort caractère en étant entier et je l’ai ainsi fait rapidement castrer. Il est ensuite devenu adorable et très facile à manipuler. Je l’ai d’ailleurs fait monter à une jeune, Solène Mimault, qui venait m’aider avec les chevaux et qui l’aimait beaucoup. Ils ont fait plusieurs parcours sans faute ensemble jusqu’à ce que Solène trouve un travail ailleurs et doive nous quitter. Je l’ai alors récupéré et nous nous sommes remis ensemble doucement dans le but de le qualifier pour la Grande Semaine. Ce schéma a été parfait car cela a permis à Fakir de continuer à grandir et de commencer à travailler avec un petit poids sur le dos avant que je le récupère et que je lui impose mon 1,84m ! », s’amuse son cavalier et propriétaire Ludovic de Méritens. 

Son talent, le grand alezan l’a immédiatement mis en exergue. « Fakir est très malin et a un vrai coup de pattes sur les barres ! Il a toujours été comme cela, très facile, très respectueux et très bon élève. Il peut être un peu inquiet mais ne l’extériorise par forcément. Il lui faut du temps à la détente pour laisser sortir son stress et le laisser se concentrer. En revanche, une fois sur le terrain il est très appliqué et attend sagement les ordres de son cavalier. À Fontainebleau c’est exactement comme cela qu’il s’est comporté et j’ai ainsi pris le temps de le détendre avant chacun de ses parcours », poursuit le cavalier. 

Si tout se passe comme prévu, Fakir viendra à nouveau l’an prochain défendre sa médaille. « Fakir va profiter de vacances jusqu’au début de l’hiver afin d’assimiler ce qu’il a appris cette année et finir de grandir. Ensuite nous commencerons sa préparation pour le Cycle Libre 2ème année 5 ans. »

 

Retrouvez l'ensemble des résultats du Cycle Libre de la Grande Semaine de Fontainebleau sur le lien suivant : 

Résultats Cycle Libre 

 

Sur le même sujet