04.09.2021

Fontainebleau 2021 : Feel Good Chance, l’adrénaline de la victoire dans les 6 ans Autres Stud-book

Au total, ce championnat a rassemblé 43 sujets issus de différents stud-books européens. La chance sourit aux audacieux qui s’avèrent aussi parfois être des amateurs passionnés. Ainsi, Marie Bourdin et Antoine Dechance ont vu leur produit monter sur la plus haute marche du podium, une première ! Ils sont talonnés par un ancien Champion du Monde devenu l’un des plus importants éleveurs de Normandie, et un couple suisse...très normand.

Rencontre avec trois familles mordues de génétique

 

Feel Good Chance, la chance...et la génétique !

Chance...Chance...cette affixe vous rappelle sans doute un autre cheval. Peu de chance de se tromper. Il s’agit de Vital Chance, exporté depuis aux Etats-Unis après avoir été rebaptisé Vital Chance de la Roque. « Nous sommes deux purs amateurs passionnés, éleveurs hors sol » avoue Marie Bourdin. « Notre élevage se base sur deux souches différentes, celle de Vital Chance et celle de mon ancienne jument de concours, à l’origine de Feel Good. Cela nous a pris quatre générations pour obtenir ce champion ». Après quelques saisons sur le circuit amateur, Queenie II (Franc Ryk, PS) fut en effet adressée à Kannan pour donner Obain Marie. « Elle fut vite accidentée, j’ai donc décidé de la mettre à la reproduction. Je travaillais à l’époque chez Evelyne Blaton et Quick Star se trouvait stationné à l’écurie. J’ai donc opté pour lui ». Ainsi naquit Unbelievable Chance, la future mère de Feel Good Chance. « Elle était raide dans le dos et surtout complètement folle, je ne l’ai donc pas sortie en concours » explique-t-elle.

FEEL GOOD CHANCE & Skye Higgin - Crédit photos : PSV Photos

Après un premier poulain avec Vagabond de la Pomme (Do It Chance, labellisé Excellent à 5 et 6 ans), puis un second avec Dollar dela Pierre, Marie Bourdin opte pour le fils de Casall, Cazador LS. « Je l’ai repéré pour son look et surtout son passage de dos » dit-elle. Feel Good Chance fut ainsi débuté par Teddy Thellier la saison passée sur le circuit SHF avant de poursuivre cette année en Cycle Classique 6 ans. Skye Higgin a repris le flambeau début août pour finalement porter le hongre jusqu’à la victoire dans le championnat. « Souvent les cavaliers ne veulent pas trop sauter sur herbe. Un jour, nous avons reçu un communiqué de la SHF annonçant que les finales se disputeraient sur sable. Skye a tout de suite été rassurée. Elle a été remarquable et très professionnelle » insiste l’éleveuse. « J’ai été très surprise que Feel Good gagne, mais la confiance que Skye plaçait en lui a payé. Il a toujours très bien sauté, avec beaucoup de force. »

FEEL GOOD CHANCE & Skye Higgin - Crédit photos : PSV Photos

Désormais élevés en Bretagne, les poulains « Chance » ne sont pas plus de trois à voir le jour chaque année. « Nous exploitons beaucoup notre seconde souche, celle de Sophie du Château dont nous possédons une petite-fille, Adrénaline Chance. C’est d’ailleurs la seule que nous ayons de pleine pour 2022 ». Avec trois filles issues de cette lignée, Marie Bourdin et Antoine Dechance espèrent revivre de belles sensations sur le circuit SHF. « C’est un système hyper intéressant car cela permet de comparer les chevaux. Je passe d’ailleurs ma vie sur les concours SHF, y compris à regarder les épreuves Formation ! ». La recette pour se sentir bien ?

Feel Good Chance

  • 6 sans faute sur 11 parcours à 6 ans
  • Naisseurs : Marie Bourdin et Antoine Dechance.
  • Cavalière : Skye Higgin.

FEEL GOOD CHANCE & Skye Higgin - Crédit photos : PSV Photos

 

Pajou van Beaugaarde, le coup de cœur d’Eric Levallois

Valentin Besnard, son cavalier, ne tarit pas d’éloges sur le nouveau vice-champion. « Il possède beaucoup de sang, ce qui compense son gabarit important. Il est hyper respectueux et doué » confie-t-il. Entré dans son piquet en fin d’année de 5 ans, le fils de Toulon appartenait à l’un de ses propriétaires lorsqu’Eric Levallois décida de l’acheter. « J’aime beaucoup l’origine Toulon x Flamenco Desemilly » explique l’ancien Champion du Monde. « C’est un beau cheval et le plus important, il paraît qu’on se sent bien dessus ». Pajou ne sort pas de nullle part puisque son propre frère Living The Dream (né Fideel van’t Prinsenveld) fut un très bon gagnant en CSI5* avec Pius Schwizer (SUI), tandis que sa propre sœur âgée de 7 ans évolue toujours en CSI sous la selle de Romain Duguet (SUI).

PAJOU VAN BEAUGAARDE & Valentin Besnard - Crédit Photos : PSV Photos

« Au départ, je le trouvais froid mais une fois monté, il ne donne pas du tout cette impression. Il n’a pas les défauts des Toulon, il est très souple et élastique, et surtout montre une intelligence de la barre » témoigne Eric. Présenté à la commission d’approbation du stud-book Selle Français pendant la Grande Semaine, Pajou van Beaugaarde devrait effectuer la monte dès 2022. « Je l’ai acheté dans le but d’en faire un cheval de concours. Même si j’en ai vendu la moitié à mon élève Romain Lescann, notre objectif avec lui est de le préparer pour le circuit des 7 ans et d’envisager les grosses épreuves. ».

Pajou van Beaugaarde

  • 11 sans faute sur 12 parcours à 4 ans
  • 7 sans faute sur 10 parcours à 5 ans
  • 10 sans faute sur 14 parcours à 6 ans

PAJOU VAN BEAUGAARDE & Valentin Besnard - Crédit Photos : PSV Photos 

 

Firefox Champlong, une Selle Suisse en Normandie

Normandie, terre d’excellence pour l’élevage de chevaux de sport...un fait bien établi qui attire souvent les passionnés des pays voisins. Après quelques tentatives dans leur pays natal, Catherine et Michel Dahn ont sauté le pas et posé leurs valises dans la Manche, près de Saint-Lô. « La Suisse n’est pas une terre d’élevage » admet Michel Dahn. « Nous venons en Normandie depuis trente ans et nous avons appris à apprécier les chevaux Selle Français ». A cette époque, le couple effectue des visites régulières et achète de purs produits normands, notamment chez Jacky Misteli et Jean-Pierre Herpin. « Voici neuf ans, nous avons racheté les installations de Franck Schillewaert à St Georges d’Elle » explique-t-il. « Nous élevons à la fois des chevaux de selle suisses et des Selle Français à partir de deux souches différentes, l’une aux origines irlandaises, l’autre provenant de l’élevage de l'Isle d'Etienne Poisson, confiée aux bons soins de la famille Vasche où elle nous a donné 8 produits. Tous nos produits non issus de ces deux souches portent l’affixe Champlong du nom du lieu-dit où se trouve l’élevage ». La mère de Firefox, Tessafield (Arioso du Theillet, SF) vit le jour en Suisse chez Carola Bruni. « Elle descend d’une excellente jument allemande, Arrisma, une fille d’Argentinus, qui évolua en CSI avec Niall Talbot (IRL) et a donné quatre bons gagnants jusqu’en 1,40m dont Upperfield (CSI3* pour l’Irlande) et Whisperfield (CSI2* avec Piet Raijmakers Jr). Nous avons récupéré Tessafield en fin d’année de 6 ans. »

FIREFOX CHAMPLONG & Audrey Paris - Crédit Photos : PSV Photos 

Bien que baignant dans un élevage très européen, les Dahn aiment le Selle Français, « pour son courage, son galop, sa franchise, son influx, son instinct ». Un sang dont Firefox est très imprégné puisque son père Quite Capitol est un fils de Quidam de Revel, et sa mère une Arioso du Theillet. « Nous avions eu une très bonne jument SF Originel qui participa au Cycle Classique de 4 à 6 ans, et qui termina 3e du championnat des 6 ans à l’époque où tous les stud-books et tous les sexes étaient mélangés. » Cela faisait tout de même quinze ans que les Dahn n’avaient pas enregistré un tel résultat. S’ils avaient exceptionnellement quatre chevaux de 4 ans sur le circuit cette saison – dont Hurry On Champlong auteure de 8 parcours sans faute sur 8 cette saison -, ils font naître en moyenne un à deux poulains par an, et un seul est en route pour 2022. « Même si en général notre objectif est de vendre, nous avons toujours du mal à nous séparer de nos poulains » avoue Michel Dahn. D’autant que l’histoire de Firefox est singulière. « Nous l’avions vendu en début d’année de 4 ans à Marion Lebeurier avec qui elle signe un double sans faute au CIR 4 ans d’Auvers. Puis les sorties s’espacèrent l’an dernier. Sa propriétaire tomba enceinte, et la confia à Audrey Paris. Nous avons fini par la racheter, et maintenant, elle se prépare pour Lanaken. »

Firefox Champlong

  • 6 sans faute sur 13 parcours à 4 ans
  • 2 sans faute sur 11 parcours à 5 ans
  • 10 sans faute sur 12 parcours à 6 ans

FIREFOX CHAMPLONG & Audrey Paris - Crédit Photos : PSV Photos 
Propos recueillis par Xavier Boudon

 

Retrouvez l'ensemble des résultats des 6 ans Autres Stud-book ci-dessous :

Résultats 6 ans ASB

Sur le même sujet

Equita'Lyon 2022 : Félicitations à nos Champions Indoor 07.11.2022 Equita'Lyon 2022 : Félicitations à nos Champions Indoor Les Finales Indoor se sont déroulées dans le cadre du Salon Equita Lyon 2022 du 26 au 29 octobre 2022. Découvrez nos nouveaux Champions CSO sacrés en indoor à l'issue de cette compétition !   Finale Indoor : Championnat des 4 ans Après deux épreuves, ICHAI DE REILE & Syndie Rigaut sont nos nouveaux Champions Indoor des 4 ans ! ICHAI DE REILE SF (FOR FEELING x NAIADE DUNOISE par EYKEN DES FONTENIS) réalise d'abord un parcours sans faute noté 17 en dressage et en aptitude à l’obstacle par les juges SHF. Il cumule ainsi 74 points la première épreuve. ICHAI DE REILE & Syndie Rigaut - Crédit photos : PSV Photos Le mâle maintient le cap et boucle son parcours sans faute noté 16,5 en manière et 17 en aptitude à l’obstacle, lui attribuant la 2ème place de la 2ème manche avec 73,5 points. Au cumul des deux jours, l'alezan né chez Laurence Gatier totalise 147,5 points et fait la fierté de son propriétaire Yann Carbonnet. ICHAI DE REILE & Syndie Rigaut - Crédit photos : PSV Photos ITOPAZE MF SF (QUARTZ DU CHANU x ROIRITA par QUAPRICE BOIMARGOT QUINCY) prend la médaille d’argent sous la selle d’Arthur Minier. Née chez Michel Frigot (61), la jument baie s’octroie la première place de la 2ème manche avec 17 pour les deux ateliers soit 74 points au total. Au championnat, la protégée d’Alain Fortin et de la SCEA de la Bruyère termine avec 146 points. ITOPAZE MF & Arthur Minier - Crédit photos : PSV Photos En troisième position, nous retrouvons ILLICO DE LA FONTAINE SF (DOUGLAS DU GUE x SCALA DE KERGANE par L'ARC DE TRIOMPHE) et Laetitia Mailly avec 145,5 points. En 2ème manche, les juges ont attribué au mâle 16,5 en manière et 17 en aptitude soit un total de 73,5 points. Il est né chez Sandrine et Antoine Henn en Moselle qui en sont toujours propriétaires. ILLICO DE LA FONTAINE & Laetitia Mailly - Crédit photos : PSV Photos   Consultez les résultats détaillés du Championnat des 4 ans ci-dessous : Championnat des 4 ans Indoor