08.11.2017

Finale Indoor Jeunes Chevaux de 4 ans : DAGON DES BALEINES remporte la victoire

Le mercredi 1er et le jeudi 2 novembre, ce sont 13 chevaux de 4 ans parmi les meilleurs de leur génération qui se sont confrontés sur la piste Equita Jump en plein cœur du salon Equita Lyon. 

Chez les 4 ans, c’est le mâle approuvé Selle Français DAGON DES BALEINES, fils de Ugobak des Baleines et Quintera Alia Z par Quaprice Z, qui l’emporte associé à son cavalier Mathieu Lambert. Auteur d’un premier parcours sans faute noté à 18.5 en dressage et 18.5 en style/aptitude par le jury de présentation, le couple confirme sa première place le deuxième jour avec un doublé à 18. Ils clôturent leur championnat avec 153 points sur 160.

Dagon des Baleines & Mathieu Lambert

Xavier Prunaux, éleveur et propriétaire de Dagon nous fait part de son ressenti après cette victoire :

« Dagon est un cheval très gentil, très facile et très respectueux malgré sa grande taille d’1m75 ! Il a beaucoup de qualités, en fait il a tout ce que nous recherchons pour notre élevage : il est réactif, plein d’énergie, très élastique. Voici une anecdote : A Equita, il y a souvent du scotch par terre pour cacher les fils ou tenir les moquettes. Dagon ne marche pas dessus, il les enjambe comme si c’était une barre au sol, il a un respect fou. Il a beaucoup des qualités de son père. Ugobak étant hongre maintenant, sa génétique passera par Dagon. 

Les Finales Indoor à Equita sontt une très belle publicité et pour les jeunes, c’est un gros coup de métier. Ils prennent plusieurs années d’expérience en 2 jours. Dagon n’a pas beaucoup tourné cette année, juste 6 tours car il avait déjà fait les 2 et 3 ans, nous ne voulions pas lui en demander trop. Nous avons demandé à Mathieu de le préparer pour Equita en allant faire quelques parcours dans des manèges, mais ça n’a vraiment rien à voir avec ici. Au départ, nous étions déçus de ne pas courir comme d’habitude sur la Grande Piste, et finalement, les parcours sont aussi intéressants mais beaucoup plus durs. La piste est plus étroite et le public n’est pas le même. Le cheval entre dans un univers inconnu, bruyant et impressionnant avec l’écran, les virages serrés, le public autour de la carrière. C’est beaucoup plus dur que de courir sur le terrain du CSI5*. Je suis très fier et très content de ce qu’a pu montrer mon cheval lors de ces finales.

Pour le moment nous réfléchissons à l’avenir de Dagon. Nous avons eu plusieurs demandes de très grands étalonniers et cavaliers avec des prix sérieux. Nous essayons de faire le meilleur choix en envisageant toutes les solutions, peut-être n’en vendre qu’une partie. Ce qui est sûr, c’est que nous souhaitons le distribuer. Après Equita, il est prêt pour tous les salons des étalons qui ont lieu en indoor ! »

Retrouvez en images l’interview de Mathieu Lambert, Cavalier de Dagon des Baleines, réalisée juste après son sacre :

La deuxième place est prise par DRAGON DU MEDOC SF et Aurore Castanet qui terminent leur Championnat avec un double sans faute, 14 et 15.5 lors de la première manche puis 14.5 et 16 au deuxième parcours. C’est un total de 140 point au classement général pour ce fils d’Elan de la Cour SF et Night Madness SF par Kannan KWPN.

Dragon du Médoc & Aurore Castanet

La 3ème marche du podium est attribuée à DJERBAH SF montée par Rémy Deuquet. Cette jument grise suit de très près son prédécesseur avec 14 au dressage et 15 au style/aptitude lors des deux épreuves. Cette fille de Tobago Chevrier (SF) et Laurie des Bois (SF) par Dakar V (SF) monte sur la 3ème marche avec 138 points.

Djerbah & Rémy Deuquet

 

Sur le même sujet

Le Selle Français en vogue à Lanaken à l'occasion des Championnats du Monde... 09.10.2018 Le Selle Français en vogue à Lanaken à l'occasion des Championnats du Monde... Au total, non moins de quarante-huit Selle français se sont élancés à l’occasion de l’annuel championnat du monde des Jeunes Chevaux, à Lanaken, dans les installations de la famille Melchior.  En effet, l’élevage français était bien représenté puisque les Selle Français étaient au nombre de quinze dans les 5 ans et dans les 7 ans et ils étaient dix-huit dans les 6 ans. Trois de ces ambassadeurs tricolores ont particulièrement brillé en menant les couleurs de la France dans le haut du classement à l’occasion des Consolantes réservées aux chevaux de 6 et 7 ans.  Pour ce qui concerne la Petite Finale des 7 ans, Bayla de la Roque et Robinson Maupiler sont montés sur la deuxième marche du podium alors que Bellini Dufaure de L a décroché la quatrième place aux commandes de Quentin Marion.  La première, née chez la famille Hécart au Haras de la Roque dans le Calvados, est une fille de Palestro II et d’une mère par I love you. Débutée par Grégoire Lebon, l’alezane était ensuite passée sous la selle de David Jobertie, en poste au Haras de la Roque, avant de rejoindre en juillet la selle du Normand Robinson Maupiler exporté en Belgique et installé dans les écuries de Karel Kox.  Le second est un fils du performer Mylord Carthago et petit-fils  de Dollar de la Pierre. Le bai né chez Guilhem de Lajarte, qui en est toujours propriétaire, a réalisé l’intégralité de sa carrière sous la selle de son actuel cavalier avec lequel il a fait ses armes sur le circuit du Cycle Classique.