03.09.2017

Cycle classique 6 ans Juments SFAA : Butterfly Ennemmel triomphe !

Butterfly Ennemmel SF (Quaprice Boimargot Quincy x Quintecence Ennemelle par Lux Z) est la nouvelle Championne des 6 ans !

La jument née chez sa propriétaire Ilaria ANTINORI MARZICHI LENZI, était montée par David JOBERTIE. Après 3 épreuves sans une barre tombée au sol, elle s’élançait sur cette dernière manche avec seulement 1,15 point. L’ultime sans faute de cette année de 6 ans leur offre la victoire. 

Le couple formé il y a seulement 2 mois, est classé sur l’ensemble des épreuves engagées. Pour l’avenir, le couple espère courir les 7 ans l’année prochaine, puis à terme que la jument accède au haut niveau.

 Butterfly Ennemmel et David JOBERTIE

 

La vice-championne des 6 ans n’est autre que Brasilia de l’Abbaye SF (Ugano Sitte x La Mare par Apache d’Adriers). Née au Haras de l’Abbaye, elle est aujourd’hui propriété d’Éric LEVALLOIS. 

Montée par le cavalier maison Olivier MARTIN elle totalise 13 sans faute sur 15 tours partants cette durant la saison pour 1 617,67 € de gains. Elle bénéficiait d’1 point de bonification et de 0,5 point de régularité. Le couple partait sur la troisième manche avec un score négatif : - 0,35 ! 

Une barre les fait reculer dans le classement. Ils prennent le départ à la 11ème place de la finale. Malgré des « touchettes » sur plusieurs obstacles, la jument montre à quel point elle est talentueuse et termine ce Championnat avec un magnifique sans faute. 

 Brasilia de l’Abbaye et Olivier Martin

 

Bahia d’Aiguilly, SF (Vancouver D M L x Krichna de Brekka par Cacao Courcelle), une histoire de famille …  Née chez Claude PERREAU elle est aujourd’hui propriété de l’Ecurie Perreau et fils et est montée par…Olivier PERREAU ! 

Avec 12 sans faute sur 18 participations durant l’année 2017 elle totalise 1 635,48€ de gains. Elle était notamment 3ème au CIR de Pompadour (49). Elle bénéficiait d’1 point de bonification tout comme en régularité et s’élançait elle aussi sur la 3ème épreuve avec un score négatif : - 0,15 ! Une barre les fait redescendre dans le classement. Le couple s’élance en 10ème position avant la 2ème manche. La finale en sans-faute leur offre cette troisième place. Le couple termine ce Championnat avec 3,850 point. 

 Bahia d’Aiguilly et Olivier PERREAU

 

Byzantine A Vigneul*Mili, une fille d’Ogano Sitte et petite fille par sa mère de Trésor de Cheux. Cette Selle Français est née chez Jean-Paul MEUNIER et est aujourd’hui propriété du Ministère de la Défense. 

Elle était associée à l’Adjudant Benjamin COURTAT lors de ce Championnat. Après une belle année de compétition totalisant 2 562,83€ de gains. Ils entamaient la finale avec 3,9 points de Championnat. L’accès à la finale n’était pas gagné : lors de la 1ère qualificative, le couple traverse le 3ème obstacle. Une très belle remontée, et une deuxième manche très rapide leur offre une belle 4ème place.  

 

Enfin, la 5ème place revient à Brienne une jument Selle Français par Nouma d’Auzay*LA (père de mère Flyer). Née à l’Elevage de Grande Renauderie, elle est aujourd’hui propriété de Sebastien PINEAU. 

Montée par Bertrand COUTHOUIS, elle totalise 11 parcours sans faute sur 17 participations, et obtient plus de 1 574€ de gains. 

En tête avant la 2ème manche, elle était la grande favorite avant de s’élancer sur cette finale, avec seulement 0,700 point ! Malheureusement une barre leur coute la première place. 

Sur le même sujet

Le Selle Français en vogue à Lanaken à l'occasion des Championnats du Monde... 09.10.2018 Le Selle Français en vogue à Lanaken à l'occasion des Championnats du Monde... Au total, non moins de quarante-huit Selle français se sont élancés à l’occasion de l’annuel championnat du monde des Jeunes Chevaux, à Lanaken, dans les installations de la famille Melchior.  En effet, l’élevage français était bien représenté puisque les Selle Français étaient au nombre de quinze dans les 5 ans et dans les 7 ans et ils étaient dix-huit dans les 6 ans. Trois de ces ambassadeurs tricolores ont particulièrement brillé en menant les couleurs de la France dans le haut du classement à l’occasion des Consolantes réservées aux chevaux de 6 et 7 ans.  Pour ce qui concerne la Petite Finale des 7 ans, Bayla de la Roque et Robinson Maupiler sont montés sur la deuxième marche du podium alors que Bellini Dufaure de L a décroché la quatrième place aux commandes de Quentin Marion.  La première, née chez la famille Hécart au Haras de la Roque dans le Calvados, est une fille de Palestro II et d’une mère par I love you. Débutée par Grégoire Lebon, l’alezane était ensuite passée sous la selle de David Jobertie, en poste au Haras de la Roque, avant de rejoindre en juillet la selle du Normand Robinson Maupiler exporté en Belgique et installé dans les écuries de Karel Kox.  Le second est un fils du performer Mylord Carthago et petit-fils  de Dollar de la Pierre. Le bai né chez Guilhem de Lajarte, qui en est toujours propriétaire, a réalisé l’intégralité de sa carrière sous la selle de son actuel cavalier avec lequel il a fait ses armes sur le circuit du Cycle Classique.