19.07.2019

CIR SHF CSO 2019 : LE LION D'ANGERS

La semaine dernière, et pendant quatre jours, les CIR ont battu leur plein au cœur du Haras National du Lion-d’Angers. Les chevaux de 6 ans, 5 ans et 4 ans se sont donc élancés à la poursuite du tant recherché titre de champion des CIR.  

CIR DES 6 ANS 

Les 6 ans sont les premiers à avoir arrêté leur classement. Sur les soixante-dix-neuf combinaisons de départ, seules vingt-deux sont parvenues à sortir des deux manches sans aucune pénalité.

Comme le reste de l’année sur ce circuit du Cycle Classique, le chronomètre de la seconde épreuve a donc tranché et, au jeu de la vitesse, la meilleure a été DIABLOTINE JUMP aux commandes de Henry Crepelle. Cette fille de l’international Vivaldi du Seigneur, et Granicia, par Grand Cru, n’a fait que confirmer sa bonne forme puisqu’elle est une habituée des podiums cette saison après n’avoir réalisé qu’une dizaine de parcours l’an passé dans le Cycle Classique 5 ans. 

L’énergique alezane, née grâce à Pascal Crepelle et Philippe Lemaire, a, en terres angevine, une nouvelle fois fait preuve d’agilité, de respect et de compétitivité pour s’imposer au nez et à la barbe de Donato de la Grée avec près de trois secondes d’avance. La jument appartient toujours à ses naisseurs. 

Diablotine Jump & Henry Crepelle

DONATO DE LA GREE est, lui, fils de l’incroyable Conrad et d'Ariosa de la Grée (SF), et petit-fils de Rock’n Roll Semilly (SF). Né chez Nicolas Faucheux, en Ille-et-Vilaine, il a su faire montre de sa force et de son respect sous la selle de Marc Le Berre signant ainsi sa meilleure performance sur une épreuve au chronomètre après une saison du Cycle Classique 6 ans en dents de scie. À 5 ans, le couple signait seize parcours parfaits sur dix-huit sorties. Donato de la Grée appartient aujourd'hui à la SCEA Ty Nehue. 

Donato de la Grée & Marc Le Berre 

Le podium a été complété par une certaine DAISY DU TERTRE, née dans le performant élevage de la famille Bourdon, à Fougères, en Ille-et-Vilaine également. Habituellement montée par le père, Alain, mais pour l’occasion associée au fils, Mathieu, cette aérienne fille de Nervoso (SF) et d’Atina du Tertre (SF), elle-même fille de Kannan, ajoute une ligne à son jeune palmarès. La puissante baie a en effet glané plusieurs fois les honneurs au niveau national et international cette année sur le circuit Futur Élite. En 2018, la Selle Français, qui appartient toujours à ses naisseurs, réalisait neuf parcours parfaits sur treize sorties. 

Daisy du Tertre & Mathieu Bourdon

Revivez en images le tour de Diablotine Jump, championne du CIR des 6 ans : 

 

CIR DES 5 ANS 

Mercredi, c’était au tour des 5 ans de jouer leurs dernières cartes lors de ces CIR disputés en deux manches. Quarante et un couples, sur les cent-vingts affichés au départ, ont trouvé la clé de ces parcours et ont donc été départagés sur la base des gains obtenus cette année en épreuve d’élevage de CSO.

ELDORADO DU FEUGRE, présenté par Arnaud Bourdois, a donc été sacré meilleur des 5 ans. Pendant que son père, Cazador La Silla, s’envolait vers la victoire au mythique CSIO 5* d’Aix-la-Chapelle, l’élégant alezan, très appliqué, volontaire et semblant disposer d’importants moyens, ravissait une nouvelle fois sa naisseuse et propriétaire, Isabelle Renoul. Sur seize sorties, le petit-fils de Mondriaan, père de sa mère Saronja, totalisait actuellement quinze sans-faute. À 4 ans déjà, il réalisait neuf parcours parfaits sur douze sorties. 

ELDORADO DU FEUGRE & Arnaud Bourdois 

EURONAC DU PLANT, fils d’Iowa et Myrtille du Plan (SF), par Eyken des Fontenis (SF), a lui dû se contenter de la deuxième place aux commandes d’Olivier Tharreau. L’élégant et tout aussi agile bai brun né chez Claude Sauvé, dans la Manche, ajoute deux sans-faute aux onze qu’il a déjà cumulés cette saison. L’an passé, le hongre avait réalisé 100% de parcours parfaits sur le Cycle Classique 4 ans terminant également treizième de la Finale nationale lors de la Grande Semaine de Fontainebleau. 

EURONAC DU PLANT & Olivier Tharreau

Le podium de ce CIR des chevaux de 5 ans a été complété par la Selle Français EVORA JOLLY JUMPER montée par Mathieu Bourdon. Il s'agit de la fille de Qlassic Bois Margot (SF) et de Riva de Pléville (SF), elle-même par Quaprice Boimargot Quincy. Née chez Nathalie Chevalier, qui en est toujours la propriétaire, la jument a mis en avant ses qualités de sauteuse démontrant force, respect et amplitude. La baie ne fait ainsi que confirmer ses capacités et sa régularité puisqu’en arrivant au Lion d’Angers, elle totalisait quatorze sans-faute sur quinze sorties dans le Cycle Classique 5 ans après avoir l’an passé signé uniquement des parcours parfaits dans les 4 ans. 

EVORA JOLLY JUMPER & Mathieu Bourdon

Revivez en images le tour d'Eldorado du Feugre, champion du CIR des 5 ans : 

 

CIR DES 4 ANS 

Quatre-vingt-quatorze couples se sont élancés à l’assaut de la coupe dans le CIR des chevaux de 4 ans et parmi eux, trente-quatre sont sortis sans encombre des deux parcours. Les gains totalisés sur le circuit cette année ont donc été à prendre en compte afin de départager tous ces jeunes champions puisque les trois premiers de ce championnat régional ont obtenu la note de 16,3 au modèle, ne permettant pas de dessiner un classement. 

FEELING DU ROC a ainsi pris le leadership, présenté par la jeune bretonne Eva Tournaire. Ce fils de L’Arc de Triomphe et Alouette du Roc (SF), par Ok du Rozel (SF) a été égal à lui-même signant une nouvelle fois deux parcours parfaits et continuant sur sa lancée, puisqu’il n’a jusqu’alors pas effleuré une seule barre. Le Selle Français, très marqué par son père tant dans le modèle que dans la manière, a fait une démonstration d’aisance, de légèreté et de tonicité. 

FEELING DU ROC & Eva Tournaire

La deuxième place est revenue à FAIRPLAY DE LAYME, un mâle alezan fils d'Eldorado de Hus et Nikita de Roy (SF), par Fastourel du Cap (SF). Sous la selle de son naisseur et propriétaire, Arnaud Lemoine, le très élégant Selle Français a confirmé tout son potentiel survolant les difficultés avec aisance et faisant preuve d’une très bonne qualité de saut associée à beaucoup de souplesse. 

FAIRPLAY DE LAYME & Arnaud Lemoine

FOREVER PLASSAY a quant à lui fermé la marche de ce trio de tête. Le bai brun né et appartenant aux écuries de Plassay, en Charente-Maritime, semble avoir tiré le meilleur de ses illustres parents et grands-parents. Fils de Kannan et Verone Plassay (SF), par Idéal de la Loge (SF), le mâle présenté par Benjamin Jegousso dispose de beaucoup de force, d’un passage de dos remarquable et d’un véritable respect de la barre. Ayant réalisé sept parcours parfaits sur onze sorties cette année, il semble continuer sur sa bonne lancée. 

FOREVER PLASSAY & Benjamin Jegousso

Si les mâles ont occupé les premières places de ce championnat régional des 4 ans, les juments n’ont pas démérité puisqu’on en retrouve six parmi les quinze meilleurs de leur génération. La première d’entre elles se classe septième et il s’est agi de FAIRY TAIL DU LEON guidée par Tony Cadet. Cette fille de Canturo et Licorne de Launay, et petite-fille de l’illustre Bayard d’Elle (SF), a signé deux parcours parfaits et reçu une note de 15,8 au modèle. Née à l’élevage du Léon, dans les Côtes d’Armor, et propriété de Melinda Le Coq, la jolie baie semble bien lancée pour le reste de la saison. 

Revivez en images le tour de Feeling du Roc, champion du CIR des 4 ans : 

 

Retrouvez toutes les infos, dates et résultats des CIR sur :

CIR ET FINALES RÉGIONALES CSO 2019

 

 

Sur le même sujet