26.08.2018

Chanel du Lavillon brandit la coupe du Cycle Libre 3ème année 6 ans

Ils étaient cinquante-quatre au départ de la Finale nationale du Cycle Libre 3ème année 6 ans et finalement seuls huit d’entre eux sont parvenus à réaliser le triple sans-faute tant attendu après cette année de compétition sur le circuit. Néanmoins, la plus rapide de tous a été CHANEL DU LAVILLON, une jument Selle Français présentée par Marine Lemoine.

Chanel du Lavillon, fille du célèbre Diamant de Semilly et d’Olympe du Lavillon, elle-même fille d’Obéron du Moulin, a remporté le Championnat et l’épreuve avec plus d’une seconde d’avance sur ses poursuivants.

Née à l’élevage du Lavillon, en Charente Maritime, Chanel est issue d’un croisement d’étalons célèbres et performants. Elle tient aussi son origine d’une des fleurons de l’élevage du Lavillon, un de ceux ayant fait la fierté de l’éleveur Cyril Leforestier.

« J’avais déjà fait naître Lavillon qui était un fils de Diamant de Semilly avec une mère par Laudanum. Il avait gagné le critérium des 6 ans et avait terminé deuxième du championnat à Fontainebleau juste derrière Lucciano*HN. Il avait ensuite été exporté dans les écuries Beerbaum où il a participé à de nombreux internationaux. J’avais dû vendre la mère et lorsque j’ai eu une autre jument qui convenait, par Obéron du Moulin cette fois-ci, j’ai réitéré le croisement avec Diamant. Olympe du Lavillon, la mère de Chanel, avait moins de sang que la Laudanum mais étant une petite fille de Papillon Rouge, elle avait donc le respect et l’énergie de ce dernier », explique le naisseur.

Si aujourd’hui la baie est pratique et gentille, cela n’a pas toujours été le cas.

« La même année que Chanel, j’ai eu trois femelles et je dois dire qu’elle n’avait pas le meilleur caractère ! Elle avait, je ne sais pourquoi, pris la mauvaise habitude de m’arracher la longe lorsque je la lâchais ou la rentrais du paddock. Une fois sur deux elle partait avec la longe ! Elle avait tellement de force que, quand bien même je m’y préparais, je n’arrivais pas à la retenir ! Vers un an, nous avons dû la soigner avec un petit traitement de piqûres et à ce moment-là Chanel est devenue très gentille au contact de l’Homme », se souvient l’éleveur amusé.

En revanche, elle a, depuis le début, fait preuve d’une qualité de saut attirant déjà les aficionados.

« La jument n’a rien fait à quatre ans mais je me souviens que Jérôme Gachignard était passé dans les écuries et juste en la regardant bouger voulait l’acheter mais je préférais attendre son débourrage pour donner un prix. On s’est aperçu par la suite qu’effectivement elle avait de la qualité à l’obstacle car déjà en liberté elle était très respectueuse et styliste. Son défaut a toujours été d’avoir un équilibre un peu vers le bas… Au travail j’ai vu qu’elle était super mais qu’elle ne possédait pas tous les moyens du monde et ai donc décidé de la faire monter par une cavalière amateur, Morgane Becat. Elle a ensuite été vendue l’hiver dernier à Marine Lemoine et sa famille. »

La suite de l’histoire de Chanel du Lavillon est faite de performances et se ponctue en beauté cette année par le titre de Championne de France.

Un podium 100% féminin

La médaille d’argent est revenue à CRISTALLE RAYE aux commandes de Guillaume Mignot. Fille de Baloubet du Rouet et d’une mère par Chin Chin, la jument Selle Français née chez Francesca Coin à Saint-Désir dans le Calvados, avait déjà réalisé une belle saison avec neuf sans-faute sur onze sorties. N’effleurant pas une barre des trois parcours sur le terrain bellifontain, elle ne fait que confirmer sa régularité.

Enfin le podium a été complété par COMTESSE D'HARMONIE, une fille de Quetam des Etisses et petite-fille de Flipper d’Elle*HN. Sous la selle de Claude Duchamp, la jument Selle Français née à la SCEA Harmonie V, a dû s’avouer vaincue pour cinq secondes de plus que la Championne. Elle n’a néanmoins pas commis la moindre faute de ce championnat.

 

Retrouvez l'ensemble des résultats ci dessous :

Résultats Cycle Libre 3ème année 6 ans

 

Sur le même sujet