18.08.2018

Le beau Balisto de Bosa décroche le titre de Champion des 7 ans

Samedi 18 septembre se tenait l’épreuve phare de ce Sologn’Pony, la Finale attendue par tous les aficionados car révélant définitivement les stars de demain, le Championnat de France des 7 ans. Ils étaient soixante-quatre au départ mais un seul d’entre eux termine la compétition avec un score vierge de toute pénalité et il s’agit de BALISTO DE BOSA piloté par la jeune mais non moins talentueuse Lou Morali.

Alors que trois poneys étaient ex-aequo à l’issue des deux premières manches, BALISTO DE BOSA, Poney Français de Selle né chez Jennifer Lenfant à Donzenac, en Corrèze, a réalisé un nouveau parcours parfait lui permettant de décrocher le Graal.

Ni lui ni sa jeune partenaire Lou Morali n’a cédé à la pression. Ils ont tous les deux fait preuve d’aisance et le fils de Rosco de Bellefond a confirmé tout son potentiel alors qu’il n’a à son actif qu’une seule et unique saison de concours. Fruit d’un croisement original sagement pensé par l’éleveuse Jennifer Lenfant, dès son plus jeune âge le palomino a fait preuve de qualités.

« Je suis propriétaire de la mère de Balisto qui était une très bonne ponette mais à qui il manquait un peu de force. Nous avons vu Rosco de Bellefond et avons été séduits par sa belle robe palomino d’abord et par son modèle ! Qui plus est, ses qualités semblaient être parfaites pour Flame donc c’était parfait. Poulain Balisto était particulier. Dans le pré il se déplaçait super bien et avait un trot magnifique. C’était un poulain très joueur qui passait son temps à bondir partout ! Dès les premiers sauts nous avons vu sa qualité. Lors de la première séance il sautait les barres au sol et nous n’avons pas pu monter les barres car il prenait trop de marge tellement il était respectueux », s’amuse la naisseuse du Champion.

Aussi incroyable qu’il ne soit, le petit fils de Quickly de Ravary a débuté les concours il y a à peine un an lorsqu’il a quitté ses terres natales.

« J’ai vendu Balisto l’an dernier en septembre sans jamais l’avoir sorti en concours. Je l’ai débourré puis je suis tombée enceinte et n’ai donc pas pu m’en occuper. Il n’a pour ainsi dire rien fait avant d’être vendu, j’avais seulement fait tout le travail de base. Cela fait donc un an qu’il a montré ce qu’il savait faire en concours. »

Malheureusement, la mère n’a pas eu d’autre produit et Balisto est donc son unique représentant.

« J’ai la mère depuis qu’elle a trois ans et c’est une très très bonne ponette. Malheureusement elle n’a pas eu d’autres produits et aujourd’hui nous regrettons de ne pas l’avoir croisée davantage… elle a aujourd’hui vingt-cinq ans et il est trop tard ! », confie Jennifer Lenfant.

Balisto de Bosa, PFS

 

La seconde marche du podium est occupée par un tout bon fils de Jimmerdor de Florys, BALUCHE DE BAUCHE né aux écuries du Clos de Marine Vincendeau à Bougenais, en Loire-Atlantique. Aux commandes de la jeune amazone Emma Koltz, le mâle Poney Français de Selle réalisait un très bon championnat démontrant beaucoup de capacités, de respect et de force faisant de lui un poney à suivre. La médaille d’or a échappé au couple après qu’il le franchissement de la ligne d’arrivée de l’ultime manche avec un point de temps dépassé écartant donc définitivement la possibilité d’un barrage pour la victoire. Le gris a donc dû se contenter d’une belle médaille d’argent.

 Baluche de Bauche

Baluche de Bauche, PFS

Finalement, BARABBAS DE PONTHOUAR a fermé la marche de ce podium s’octroyant la troisième place. Le Poney Français de Selle présenté par Jules Papian Roche a commis une faute en deuxième manche le reléguant sur l’ultime échelon du podium. Né chez Patrick Couliou dans le Finistère, le fils de Mad du Bosc semble aussi promis à un bel avenir.

Barabbas de Ponthouar

Barabbas de Ponthouar, PFS

 

Retrouvez tous les résultats des 7 ans en cliquant ci-dessous :

Résultats Championnat des 7 ans

Sur le même sujet