01.09.2017

7 ans Deuxième étape : Amant du Château recule, Alpha de Preuilly prend la tête.

À l’issue de cette seconde étape, voici un classement provisoire du Championnat de France des 7 ans. 

Le hongre Selle Français, Alpha de Preuilly SF (Pacha de Preuilly x Centina par Cento) arrive en tête. Né au Haras de Preuilly, en Seine et Marne, il évolue sous la selle de Jean-Claude BERNAST. 

Grâce à un nouveau sans faute, Alpha du Preuilly conserve ses 1,74 points. 

D’un point de vue génétique, le hongre est très bien né. Sa mère est la soeur utérine du célèbre Centino du Ry qui s’est illustré sous la selle d’Olivier GUILLON en épreuve 5*. Du sans du célèbre Diamant de Semilly coule également dans ses veines côté paternel. 

 

En seconde position nous retrouvons une jument Selle Français Aloha de Presle accompagnée de Jérome HUREL. 

Née à l’Elevage de Presle dans le 78 qui en a toujours la propriété, Aloha de Presle (Diamant de Semilly x Sweetie de Presle par Flash de River) réalise une belle saison de concours.

Elle remporte notamment le TOP 7 du Mans Boulerie Jump (72) en avril dernier.

A 6 ans, Aloha était vice-championne de sa génération. 

Malgré une petite frayeur sur le triple avec une barre touchée, le couple conserve ses 1,75 points à l’issue de cette seconde étape. 

 

Away Semilly (Diamant de Semilly x Wanda par Watzmann) prend la troisième place. Né chez Richard LEVALLOIS qui en a toujours la propriété, l’étalon approuvé Selle Français était associé à Olivier MARTIN. 

Away a prouvé l’étendu de ses moyens aujourd’hui. Il s’est illustré dans plusieurs compétitions tout au long de l’année, notamment lors du TOP 7 de Beaumont Hague (50) en juillet dernier, qu’il a gagné. À l’issue de cette épreuve Away Semilly et Olivier MARTIN conservent leurs 1,87 points. 

 

Une jument prend la quatrième place. Il s’agit d’Aicha de Coquerie SF (Corofino*GFE x Dirka de Coquerie par Quidam de Revel).

Née à l’élevage de Coquerie (50) chez Annick et Raphaël DULIN qui en ont toujours la propriété,  la jolie grise a déjà un beau palmarès : Classée « Très bon » à 5 ans puis 4ème des meilleures 6 ans l’année dernière, elle est 2ème des Finales Indoor Jeunes Chevaux à Equita’Lyon en 2016. 

Associée à Damien DE CHAMBORD, le couple conserve ses 1,95 points. 

 

En cinquième position, Katinka VH Valenberghof, une BWP fille de Corland (père de mère Montender). Né chez Gilbert de NOCKER, elle appartient aujourd’hui à Morgane GERMA. Elle était associée à Harold BOISSET lors de ce Championnat. 

Cette année elle remporte notamment une épreuve TOP 7 à Vichy (03) et s’illustre à l’international. 

 

La finale se courra demain sur le Terrain d’Honneur du Grand Parquet. Les 16 premiers sont à moins d’une barre… Tout est encore possible ! 

 

Retrouvez la liste des 40 finalistes ici

Sur le même sujet

Le Selle Français en vogue à Lanaken à l'occasion des Championnats du Monde... 09.10.2018 Le Selle Français en vogue à Lanaken à l'occasion des Championnats du Monde... Au total, non moins de quarante-huit Selle français se sont élancés à l’occasion de l’annuel championnat du monde des Jeunes Chevaux, à Lanaken, dans les installations de la famille Melchior.  En effet, l’élevage français était bien représenté puisque les Selle Français étaient au nombre de quinze dans les 5 ans et dans les 7 ans et ils étaient dix-huit dans les 6 ans. Trois de ces ambassadeurs tricolores ont particulièrement brillé en menant les couleurs de la France dans le haut du classement à l’occasion des Consolantes réservées aux chevaux de 6 et 7 ans.  Pour ce qui concerne la Petite Finale des 7 ans, Bayla de la Roque et Robinson Maupiler sont montés sur la deuxième marche du podium alors que Bellini Dufaure de L a décroché la quatrième place aux commandes de Quentin Marion.  La première, née chez la famille Hécart au Haras de la Roque dans le Calvados, est une fille de Palestro II et d’une mère par I love you. Débutée par Grégoire Lebon, l’alezane était ensuite passée sous la selle de David Jobertie, en poste au Haras de la Roque, avant de rejoindre en juillet la selle du Normand Robinson Maupiler exporté en Belgique et installé dans les écuries de Karel Kox.  Le second est un fils du performer Mylord Carthago et petit-fils  de Dollar de la Pierre. Le bai né chez Guilhem de Lajarte, qui en est toujours propriétaire, a réalisé l’intégralité de sa carrière sous la selle de son actuel cavalier avec lequel il a fait ses armes sur le circuit du Cycle Classique.