23.09.2018

Extrazia de Caux championne du Cycle Classique Jeunes Poneys de 4 ans

Dix huit couples ont tenté leur chance lors de la Finale nationale du Cycle Classique Poneys 4 ans à Pompadour et les trois premiers ont accédé à la mention Élite. La meilleure d’entre eux a été l’originale et talentueuse pie, EXTRAZIA DE CAUX, présentée par sa propriétaire Céline Salles.

Extrazia de Caux, née dans l’Orne à l’élevage de Caux propriété d’Elise Lecouvreur, a joué ses cartes dès le premier test dont elle sort incontestable leader avec un total de 24,5 points, soit près de trois points d’avance sur ses poursuivants. Aux commandes de Céline Salles, également propriétaire, la fille d’Agility de Caux et d’une mère par le Pottok Ratzia d’Ihia, a réussi à maintenir son rang grâce à deux parcours parfaits sur le cross et le saut d’obstacles. Avec 5 points de pénalités au modèle et 4 sur le style du cross, la jeune Poney Français de Selle termine avec un total championnat de 33,50 points. 

Si aujourd’hui la jolie pie semble docile et concentrée, les choses n’ont pas toujours été pareilles et Céline Salles a dû faire preuve de patience. La naisseuse d’Extrazia de Caux, Elise Lecouvreur, revient sur le plus jeune âge de sa protégée. 

« Pouliche, Extrazia était très belle. Elle fait partie des poulains qui dès qu’ils tombent dans la paille vous laissent penser que ce seront des cracks car il dégage quelque chose en plus ! Au départ elle n’était pas du tout à vendre et je voulais la garder pour moi et pour l’élevage. Cependant, en 2015, alors qu’elle avait un an j’ai finalement décidé d’arrêter l’élevage de poneys de sport et ai ainsi liquidé la quarantaine de poneys que j’avais. Céline Salles, sa propriétaire actuelle, est une amie et l’avait déjà vue à plusieurs occasions chez moi et repérée. Au départ ça n’a pas été simple pour elle car si Extrazia était très gentille petite, à un an, une de mes employés l’a échappée et elle s’est enfuie, s’est emmêlée dans la longe et a sauté des clôtures. Dès lors son caractère a complétement changé et elle est devenue très fragile mentalement… Céline s’en est très bien occupée, a pris le temps de l’apprivoiser et a réussi à créer le couple. Extrazia est qualiteuse au départ mais Céline est très talentueuse et a réussi à la comprendre. Si elle était tombée dans une autre maison cela n’aurait peut-être jamais fonctionné. »

Quant aux origines de la championne, celles-ci sont intégralement issues de l’élevage de Caux, en Normandie. 

« Ce croisement remonte à loin puisqu’Extrazia est issue à 100% de mon élevage. J’ai commencé en 1998 en ayant dans l’idée de produire des poneys de sport de couleur. J’ai ainsi croisé des Pottok avec d’autres races, et principalement de l’Arabe, pour apporter de la taille et du mental adapté aux enfants. À l’époque on me riait au nez lorsque je débarquais avec mes poneys pies mais je croyais à ce que je faisais et les grands parents d’Extrazia ont notamment été champions de Normandie montés toutes races à 3 ans ! », sourit Elise Lecouvreur. 

La médaille d’argent a été briguée par ENKYGOLD DES FOUGERES et Jean-Bernard Trinquet. Le fils de Golden Hero et petit-fils de Priory Prickle sortait du dressage avec 28,3 points synonymes de quatrième place provisoire. Exemplaire lors du cross et du saut d’obstacles, le Poney Français de Selle né chez son cavalier a ainsi dépassé la concurrence et grimpé jusqu’à la médaille d’argent.

Enkygold des Fougères & Jean-Bernard Trinquet

Ce dernier a doublé de 0,1 point EOLYA DE LA RIVE, en bronze avec Sophie Mavrocordato. La fille de Djbouti YS et Toto Chan de la Rive, elle-même par le New Forest Etoile d’Hardy, terminait deuxième du dressage et a dû céder sa place, malgré son parcours parfait sur le cross, après avoir franchi la ligne d’arrivée sur le saut d’obstacles avec deux points de temps dépassé. 

Eolya de la Rive & Sophie Mavrocordato

Pour consulter l'ensemble des résultats, cliquez ci-dessous :

Championnat des Poneys de 4 ans

Sur le même sujet