14.09.2017

Cycle Classique 4 ans : Dartagnan de Beliard, le meilleur mousquetaire de Thomas Carlile

La Grande Semaine de Pompadour a sacré ses premiers champions dès jeudi mettant en lumière les meilleurs 4 ans de leur génération après une phase appelée NEP, où les futurs prodiges déroulent un parcours d’obstacles ainsi qu’une succincte reprise de dressage, et une épreuve de cross sur le fameux terrain corrézien. 

Dartagnan de Beliard n’a pas failli et a mené le championnat du début jusqu’à la fin aux commandes de l’agile Thomas Carlile. Ce fils de Quite Easy et de Royce de Kreisker, elle-même fille du chef de race Diamant de Semilly et issue de la très performante souche d’Ifrane (AA), a ainsi confirmé son potentiel puisqu’il remportait cette année deux des trois épreuves Cycle Classique qu’il concourrait en concours complet. Le champion de France des 4 ans a totalisé 23,1 points lors de la NEP et s’est vu adjuger une note de 16,5/20 au modèle entrainant donc une pénalité de 3,50 points. Un parcours parfait sur le cross et une note de style de 16/20 n’ajoutent ainsi que 4 points à son compteur et lui permette de s’adjuger le championnat avec une mention Elite avec 4,8 points d’avance sur Dgin du Pestel*Mili présenté par Donatien Schauly. 

"Royce de Kreisker, la mère de Dartagnan, est une fille de Diamant de Semilly, mais elle a une souche Anglo-Arabe, la souche de Nifrane et Ifrane. Royce a un très bon coup de saut et j’ai toujours pensé qu’il était important que les chevaux de complet soient de bons sauteurs. J’ai ensuite réfléchis à ce qui lui manquait et qui pouvait lui apporter cela. Quite Easy m’a semblé être le candidat idéal car très complémentaire. Il a apporté les allures et le chic à Dartagnan. 

Il a d’ailleurs toujours été un beau poulain mais a vraiment commencé à être très beau à deux ans. Il dispose d’un super mental et est très froid dans sa tête ce qui fait de lui un bon cheval,” explique son naisseur et actuel propriétaire, Gérard Brescon.

L’entier est le frère utérin de Birmane, championne l’an passé du Championnat des cinq ans et actuellement en bonne posture pour le championnat des 6 ans. 

 Dartagnan de Beliard et Thomas Carlile

 

Dgin du Pestel*Mili, fils de Nartago et d’une mère par Verdi a réalisé une NEP lui conférant la note de 27,9 ainsi qu’une note au modèle de 16,5/20. Le Selle Français a fait preuve d’une belle locomotion ainsi que d’un coup de saut probant qu’il doit sans doute à ses origines excellentes. Classé à deux reprises sur trois cette saison sur le circuit SHF, le hongre finit de belle manière sa saison avec un titre de vice-champion de France ainsi qu’une mention Elite.

Dgin du Pestel*Mili et Adjudant SCHAULY DONATIEN 

 

Carton plein finalement pour l’élevage de Beliard, de Gérard Brescon, et Thomas Carlile, puisque leur second protégé engagé dans cette épreuve, Darmagnac de Beliard, s’adjuge la troisième place et une mention Elite. Issu d’une mère par Barbarian, le bai est avant tout un fils de Canturo, père de l’incroyable européen Upsilon. 

"Sa mère Stéphane de Moyon était une jument qui avait un très beau travers, pas très costaud mais qui produisait assez bien. Je connaissais Upsilon et trouvais que Canturo ramenait de la force et elle en avait besoin. A l’origine je voulais en faire un cheval de saut d’obstacles et puis finalement il est bien en complet et est un très bon sauteur, ce qui est un vrai point fort. Avec Thomas nous pensons vraiment qu’il est destiné au très beau sport. La route est encore longue et il faut que tout continue à aller aussi bien mais c’est un bon début. C’est un cheval avec une bonne galopade, un bon mental, du sang et qui se déplace bien donc on croise les doigts pour que l’avenir soit aussi brillant," livre son naisseur et actuel propriétaire, Gérard Brescon.

Et ce dernier de conclure avec joie : "J’ai beaucoup de satisfaction dans les jeunes chevaux en ce moment, nous vivons une période faste et c’est ce pour quoi on fait notre métier d’éleveur.

Cela fait 10 ans désormais que je travaille avec Thomas. Je pense avoir été un de ses premiers clients lorsqu’il s’est installé et j’avais envie d’aider un jeune : J’ai rencontré Thomas qui avait alors 20 ans. J’étais loin de m’imaginer qu'il deviendrait le champion d’aujourd’hui. Voilà encore une belle histoire autour des chevaux. Moi qui voulait faire du CSO je n’ai que des chevaux de complet ! J’en suis ravi et j’aime cette famille et cette ambiance !"

Darmagnac de Beliard et Thomas Carlile

Sur le même sujet

Résultats du CIR de CCE au Vernet (31) 07.07.2022 Résultats du CIR de CCE au Vernet (31) Les complétistes avaient rendez-vous du 30 juin au 1er juillet au Vernet (31) pour se confronter lors du Concours Interrégional Jeunes Chevaux. Un grand merci à nos partenaires Nanet Descôtes et l'App HorseRepublic qui soutiennent nos CIR de CCE et qui gâtent nos Champions !  4 ans 15 couples ont pris le départ du CIR des 4 ans. IOLANDA DE SIJU sort vainqueur de l’épreuve associée à Victoria Madsen Abbott avec 14,10 points acquis en dressage et un double sans faute sur les épreuves d’obstacles. La fille de QUILVARO DE LYR et CORRIDA DU PHARE par SUNSHINE DU PHARE est une jument Selle Français née chez sa propriétaire, la SARL FB. IOLANDA DE SIJU & Victoria Madsen Abbott - Crédit Photos : Florent Busquets Manavit La seconde place revient à IZNOGOUD DALMAYRAC piloté par Thomas Piejos. Le couple conclut son épreuve avec 14,5 points reçus au dressage et conservés jusqu’à la fin du concours. Le mâle Origine Constatée est issu du croisement entre TENAREZE et BETTINA par CARTHAGO. Il appartient toujours à san naisseuse Isabelle Favrot, dans le Tarn et Garonne. IZNOGOUD DALMAYRAC & Thomas Piejos - Crédit Photos : Florent Busquets Manavit NAIROBI VD DONKHOEVE Z complète le podium sous la selle de Benoit Parent avec 16,8 points. Ce hongre alezan. Ce hongre OES est un fils de NIPPON VAN DE DONKHOEVE et LOBELIA VAN DE DONKHOEVE par ZIROCCO BLUE VDL. NAIROBI VD DONKHOEVE Z & Benoit Parent - Crédit Photos : Florent Busquets Manavit  
Résultats du CIR CCE de Brazey en Plaine (21) 06.07.2022 Résultats du CIR CCE de Brazey en Plaine (21) Le 1er juillet, l’Est de la France recevait également son CIR de Concours Complet en la demeure du Centre équestre des Galopins à Brazey-en-Plaine situé en Bourgogne-Franche-Comté. 4 ans Face à 13 concurrents, IDALGO DE RIBAUD a tiré son épingle du jeu et s’empare de la tête de l’épreuve avec 18,60 points au total. Accompagné par Louis Seychal, l’entier Selle Français réalise une NEP noté à 15 points auxquels s’ajoute 3,6 points de temps dépassé sur le cross. L’alezan est né chez Jacky Mouchoux en Côte d’Or d’un croisement entre FOR FEELING et PERVENCHE DE RIBAUD par DONALD ROUGE II. Cette saison, il cumule deux premières places lors des deux concours complets auxquels il a participé. INDOCHINE D’AUVILLE se classe deuxième avec 24,7 points guidé par Olivier Corbière. Noté 21,5 lors de la NEP, l’entier Selle Français ajoute 3,2 points de temps sur le cross à son compteur. Appartenant toujours à ses naisseurs Anne et Thierry Leservoisier, le bai est issu du croisement entre VLEUT et NUPTIALE par ECHO DES FORETS II.  IT SADROC et Stéphanie de Loynes de Fumichon complètent le podium de ce CIR des 4 ans avec 25,10 points obtenus à la NEP conservés jusqu’au bout grâce aux deux parcours sans pénalité sur le cross et l’hippique. Fille de SANDRO HIT et UNANIME DU BOISMARET par CALVARO, la jument noire Selle Français née chez Paul Fouassier dans le Cher appartient désormais au Centre équestre de La Vallée.